Les freins psychologiques qui vous empêchent d'épargner

Marie Caillet - publié le 19/06/2020 à 11:00

Les Français font partie de ceux qui épargnent le plus en Europe, mais ils sont 21 % à ne jamais mettre d'argent de côté. Vous avez l'impression de retomber encore et encore dans les mêmes travers ? Vous subissez peut-être des freins psychologiques qui vous rendent plus cigale que fourmi... malgré vous. Les connaître, c'est une première étape pour les désamorcer !

Le manque de projection concrète

Mettre de côté, à quoi bon ? Quand on a un petit salaire et qu'on peine à boucler les fins de mois, on ne voit peut-être pas l'intérêt d'épargner 20 ou 50 €. C'est là un frein psychologique qui peut se désamorcer en changeant de perspective.

Une épargne fructueuse marche sur deux jambes nommées « régularité » et « long terme ». Faites le calcul : 50 € épargnés chaque mois donnent 600 € par an, 3 000 € sur 5 ans, 18 000 € sur 30 ans ! Le temps, c'est de l'argent, et l'argent, c'est avant tout des chiffres... et du concret ! Si vous voulez épargner pour financer un projet (une voiture, un voyage), divisez votre somme par petites épargnes mensuelles : vous aurez une vision beaucoup plus concrète et réalisable de l'objectif à atteindre.

La pulsion d'achat

Qui ne s'est jamais adonné à une session de shopping en ligne ou dans un centre commercial en pleine période de déprime ? La pulsion d'achat est un réflexe savamment entretenu et nourri par des techniques de marketing. Quand nous achetons un produit que nous désirons, le cerveau libère de la dopamine, l'hormone du plaisir. Pas étonnant donc que l'on y revienne au premier coup de mou... quitte à culpabiliser ensuite.

Comme toute addiction, même légère, la pulsion d'achat se corrige avec des efforts bien dosés et du temps. L'essentiel est de ne pas se frustrer : là aussi, abordez vos dépenses plaisir sous un angle concret. Par exemple, faites un mois-test en vous allouant un budget spécial pour vos habits, jeux vidéo ou chaussures. Ce sera une bonne façon de rationaliser votre pulsion tout en ayant la satisfaction d'avoir dépensé sainement. Petit à petit, vous apprendrez à mieux doser vos dépenses excessives et à acheter les choses qui vous tentent et vous serviront vraiment. Et si vous rechutez, pas de panique : un craquage de temps en temps n'a rien de dramatique, et vous rééquilibrerez le mois suivant !

Les fausses croyances

Pour avoir beaucoup d'argent de côté, il faut déjà être riche ;
Pour épargner ou investir, il faut s'y connaître en finances ;
Épargner, c'est trop compliqué...

Ces quelques phrases éveillent un écho en vous ? Un frein psychologique se cache sûrement derrière vos croyances sur l'argent. En matière de culture financière, ces fausses croyances sont nombreuses chez beaucoup de gens. Pourtant, pas besoin d'avoir un diplôme de compta pour gérer sainement son argent et réussir à épargner !

Apprenez à désacraliser l'argent : vos revenus vous appartiennent et ils sont ce que vous en faites. Il ne s'agit pas d'une donnée volatile qui fluctue sur votre compte en banque : reprendre le contrôle de son argent, c'est balayer bien des croyances erronées sur vos propres compétences en gestion financière.

Apprivoisez la notion de budget : gardez un œil sur votre compte en banque et rendez-vous chaque semaine sur l'application de votre banque pour évaluer votre solde. Ensuite, prenez connaissance de votre ratio dépenses fixes / reste à vivre : vous comprendrez beaucoup mieux où part votre argent et pourquoi votre compte courant peine autant à rester sagement dans le vert. Et vous aurez la base pour faire votre budget sur mesure !

L'héritage familial

C'est le sujet du célèbre livre Père riche, Père pauvre sur la culture financière : nous reproduisons bien souvent le schéma budgétaire de notre famille, et si ce rapport à l'argent est déséquilibré, nous nous créons un frein psychologique inconscient. Si vous êtes plus panier percé que coffre-fort, demandez-vous dans quelle mesure votre notion de l'argent est héritée et non construite. L'intelligence financière n'a rien d'intuitif dans notre société de consommation actuelle : il vous faudra peut-être faire un petit effort d'introspection pour vous défaire de freins psychologiques qui existent dans votre famille. Heureusement, il existe de nombreuses méthodes pour vous aider à développer votre culture financière !

Le manque d'outils

Consulter régulièrement son compte en banque, c'est bien, mais c'est rarement suffisant pour bien doser son effort d'épargne. Ce qui peut entraîner le frein psychologique suivant : vous ne vous y connaissez pas assez. Par chance, vous pouvez vous donner les moyens de remédier à ce manque, et gratuitement ! En plus des nombreuses ressources disponibles sur Internet, vous pouvez moduler votre gestion budgétaire de diverses façons :

Les freins psychologiques et les croyances liés à l'argent peuvent être puissants, d'autant qu'ils sont souvent inconscients. Il n'y a heureusement rien d'irrémédiable à la situation : le meilleur moment pour se mettre à épargner, c'est maintenant, et de nombreuses applications et ressources en ligne peuvent vous aider à vous organiser !

Tous les guides epargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.