Les plus grandes idées reçues sur l'épargne

Marie Caillet - publié le 28/12/2020 à 09:00

Entre les entrepreneurs qui promettent monts et merveilles, les termes bancaires inconnus et la peur d'y laisser des plumes, beaucoup de Français voient les finances personnelles d'un œil méfiant. Et oui, certaines idées reçues ont la vie dure !

Idée reçue n°1 : l'assurance-vie sert uniquement en cas de décès

Ce produit d'épargne est beaucoup moins populaire que le Livret A. L'une des raisons : son nom faussement transparent. Effectivement, certains Français l'utilisent en vue de léguer de l'argent à leurs enfants ou héritiers par ce biais. Mais c'est loin d'être obligatoire ! Vous pouvez ouvrir une assurance-vie dès votre majorité et l'utiliser comme un produit d'épargne classique.

Idée reçue n°2 : pour épargner, il faut bien gagner sa vie

La capacité d'épargne n'est pas forcément corrélée au salaire : une personne qui gère correctement son budget peut très bien construire une épargne plus conséquente qu'une autre avec de gros revenus et un train de vie dépensier.

Bien sûr, il est moins facile de mettre de côté quand on a un petit salaire. Mais ce n'est pas une raison pour renoncer ! Faire un effort d'épargne mensuel de 100 € ou même 50 € a de nombreux avantages :

  • Alimenter un fonds de sécurité
  • Permettre à son argent de générer des intérêts chaque année
  • Financer des projets futurs, petit à petit, sans s'endetter avec un crédit à la consommation.

Idée reçue n°3 : pour investir, il faut beaucoup s'y connaître

Quand on entend investissement, on pense aussitôt Bourse, fiscalité complexe et risque financier. Mais pas besoin de virer trader pour investir dans des actions, ni de se préparer à perdre tout son capital. Des produits d'épargne comme l'assurance-vie ou le PEA existent pour vous permettre d'investir dans des actions tout en modulant les risques. Et ce, sans avoir besoin d'avancer des fortunes : quelques dizaines d'euros par mois peuvent déjà permettre à votre argent de faire des petits.

Idée reçue n°4 : l'assurance-vie est bloquée 8 ans

Voilà l'une des idées reçues les plus coriaces en matière d'assurance-vie. Non, vos fonds ne sont pas bloqués sur votre assurance-vie, quand bien même vous investissez dans des actions. Si vous avez besoin d'y puiser de l'argent, vous y êtes tout à fait autorisé.

Si on conseille d'attendre 8 ans avant d'effectuer des retraits, c'est parce que, passé ce délai, la fiscalité est plus avantageuse : elle est allégée à 7,5 % (au lieu de 35 % en-dessous de 4 ans, et 15% entre 4 et 8 ans).

Les finances personnelles : voilà un domaine mal connu du grand public, peu enseigné... et pourtant essentiel pour votre vie quotidienne et future. Vous n'avez pas besoin d'être un grand spécialiste pour prendre en main votre budget : investir, épargner, économiser, tout cela relève de quelques habitudes et connaissances faciles à (ap)prendre !

Tous les guides épargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.