Comment choisir son livret épargne logement ?

Alexis Guiot - publié le 02/10/2019 à 18:00

Bien investir son argent peut être une décision compliquée. En effet, entre les différents livrets d’épargne proposés par les banques, il peut être difficile de choisir celui qui correspond le mieux à votre situation et qui sera le plus avantageux. Pour favoriser la réalisation de projets immobiliers, il existe deux types de livret épargne logement : CEL et PEL. Ces deux types de livret réglementés par l’Etat peuvent être combinés pour réaliser votre projet dans les meilleures conditions qui soient. Pour faire le meilleur choix possible, nous vous présentons ici toutes les caractéristiques des livrets épargne logement et comment les utiliser pour votre investissement. 
 

A quoi sert un livret épargne logement ?

L’ouverture d’un livret épargne logement s’inscrit dans l’objectif d’obtenir un prêt avantageux pour un investissement locatif. En effet, après une certaine période d’épargne, le Prêt Epargne Logement (PEL) et le Compte Epargne Logement (CEL) permettent d’accéder à des taux plus intéressants pour devenir propriétaire. Au vu de la conjoncture actuelle, ces deux livrets peuvent également être utilisés comme des solutions d’épargne sécurisée du fait que leur rémunération est supérieure au marché. Cette transformation en solution d’épargne est également favorisée par le fait que les taux des prêts immobiliers sont particulièrement bas. L’objectif du livret épargne logement d’obtenir un prêt à un taux avantageux devient donc moins intéressant que l’utilisation de ce livret comme un produit d’épargne dans cette situation.
 

Comment fonctionne un livret épargne logement ?

Le livret épargne logement se déroule en deux étapes. Pendant une durée minimale fixée, une somme est placée sur le livret permettant de constituer une certaine épargne. Par la suite, vous pouvez faire une demande auprès de la banque de votre choix afin d’obtenir votre prêt pour réaliser votre projet.

Quels sont les projets réalisables avec ce type de livret ?

Le livret épargne logement est un produit d’épargne réglementé. Son utilisation ne peut servir que pour réaliser certains projets :

  • Achat ou construction de sa résidence principale
  • Extension ou rénovation de sa résidence principale
  • Achat d’un parking à moins d’un kilomètre de sa résidence principale
  • Acquisition de parts de Sociétés Civiles de Placement Immobilier sous certaines conditions
     

Les différents livrets épargne logement

L’ouverture d’un livret épargne logement est accessible à tous, sans condition d'âge. Il faut savoir qu’il n’est pas possible d’avoir plus d’un CEL et d’un PEL par personne. Ces deux livrets sont compatibles et doivent obligatoirement être contractés dans le même établissement bancaire. Si les conditions de ces livrets divergent, l’objectif est le même : constitution d’une épargne sans risque et obtention d’un prêt avantageux pour la réalisation d’un projet immobilier.

Le PEL

Pour ouvrir un Plan Epargne Logement (PEL), un versement initial de 225 euros est nécessaire. Au cours de l’année, il est nécessaire de verser un minimum de 540 € sur ce compte. Ce versement est fixé par contrat et peut se faire de différentes manières :

  • 45 € par mois
  • 135 € par trimestre
  • 270 € par semestre

 

La durée minimale d’épargne pour le PEL est de 4 ans et sa durée maximale est fixée à 10 ans avec un plafond de 61 200 €. Une fois que les 10 ans sont passés, plus aucun versement ne peut être réalisé mais vous bénéficier des intérêts de votre PEL pendant les 5 années qui suivent. Le taux de rémunération du PEL est fixé à 1% depuis le 1er août 2016.

Le CEL

S'inscrivant dans la même logique que le PEL, le Compte Epargne Logement (CEL) est plus souple que ce dernier. A l’ouverture, il est nécessaire de réaliser un premier versement de 300 €, somme plancher qui doit être présente en permanence sur le compte. Chaque année, il est nécessaire de réaliser un versement d’un minimum de 75 euros. Ce livret réglementé a un plafond fixé à 15 300 euros.

Contrairement au PEL, les sommes placées sur ce compte sont disponibles, et ce, même pendant la phase d’épargne. De plus, le CEL a l’avantage de ne pas avoir de durée maximale d’épargne. Cependant, à l’instar du PEL, une durée minimale d’épargne est imposée mais qui est fixée à seulement 18 mois. Concernant le taux de rémunération du CEL, le taux est fixé à 0,5% 
 

L’obtention de l’emprunt grâce au livret épargne logement

Pour obtenir un prêt avec un PEL, il est nécessaire de respecter une période d’épargne d’un minimum de 4 ans. En fonction de la somme épargnée et de la durée de remboursement (entre 2 et 15 ans), le montant maximum empruntable est de 92 000 €.

Pour le CEL, il est donc nécessaire d’attendre au moins 18 mois avant de faire une demande d'emprunt et d’avoir accumulé un certain niveau d’intérêts au cours de la période d’épargne. La durée de remboursement peut aller de 2 à 15 ans et la somme maximale empruntable est de 23 000 €.
 

Quel livret épargne logement choisir ?

Ces deux types de livrets sont cumulables et s’inscrivent tous les deux dans l’objectif de réaliser un projet immobilier. En fonction de la conjoncture et des taux d’emprunt et d’épargne du marché, ce type de livret peut également devenir un produit d’épargne sécurisé à part entière.

Pour choisir entre le CEL et PEL, il est important de connaître votre situation et de définir vos objectifs. En optant pour le CEL, vous faites le choix d’un placement à court terme tout en profitant d’une souplesse et d’une disponibilité des fonds déposés. Ce placement peut donc représenter une épargne de sécurité qui ne bloquera pas les fonds sur ce compte. Un produit d’épargne flexible donc et adapté à tous les profils.

Dans le cas où vous ouvrez un PEL, vous vous engagez dans un projet à plus long terme. En effet, pour pouvoir bénéficier des avantages de ce placement, il est nécessaire de conserver les fonds sur ce compte pendant au moins 4 ans. Ouvrir un PEL, c’est avoir un projet immobilier plus concret et s’inscrire pleinement dans un véritable objectif d’acquisition immobilière.

Pour choisir votre livret épargne logement, il est important de bien définir vos besoins et votre éventuel projet immobilier à long terme. En fonction de votre situation et de vos finances, vous pourrez ainsi choisir le placement le plus avantageux pour réaliser votre projet dans les meilleures conditions possibles. 
 

Tous les guides epargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.