Astuces à moins de 2 € pour arroser vos plantes pendant les vacances

Marie Caillet - publié le 15/07/2020 à 10:00

Le moment est venu de vous mettre au vert, mais vous avez déjà des sueurs froides à l'idée d'abandonner vos plantes en plein été. Heureusement, il existe des solutions économiques pour les arroser pendant une, deux et même trois semaines d'absence.

Arroser ses plantes avec la technique de la bouteille retournée

Si vous n'avez ni l'envie, ni les moyens d'investir dans un système de goutte-à-goutte automatique avec programmateur, une solution : la bonne vieille astuce de la bouteille percée. Vous avez juste besoin d'une bouteille en plastique vide d'1,5 L et d'un clou. Plus radin, on ne fait pas ! Ce système gardera la terre humidifiée sans la saturer d'eau pour autant. Vous pouvez prendre un gros bidon de 5 L si vous avez besoin d'arroser un coin de potager. Veillez à ce que le récipient soit bien calé en cas de coups de vent et faites un test quelques jours avant pour vérifier que le goutte-à-goutte fonctionne correctement.

Installation : percez un trou dans le bouchon à l'aide du clou. Si besoin, agrandissez-le un peu. Remplissez votre bouteille à 80 % d'eau, retournez-la et calez-la dans votre pot de fleurs ou votre jardinière. Le goulot doit être enfoncé dans la terre. Enfin, toujours à l'aide du clou, percez 2 ou 3 trous dans le culot pour créer un appel d'air et enclencher le goutte-à-goutte.

Prix : 0 €
Autonomie : 15 jours

Arroser ses plantes pendant les vacances avec la technique du goutte-à-goutte

Il existe aujourd'hui des pots en céramique intelligents avec réservoir d'eau intégré (à partir de 30 €). Optez pour une alternative à moins de 2 € avec l'arrosage par capillarité ! Le principe est simple : il suffit de relier un fil de coton ou de laine imbibé d'eau à votre pot. L'eau va remonter par capillarité et se transférer du réservoir à la terre.

Installation pour le jardin : choisissez un bidon et remplissez-le d'eau. Plongez-y ensuite une mèche de coton suffisamment longue pour que l'extrémité touche le fond du récipient. Mouillez-la entièrement et enfoncez l'autre extrémité du fil de quelques millimètres dans le substrat pour un bon ancrage. Veillez à recouvrir le fil de coton de paillage pour éviter qu'il sèche.

Installation pour plantes d'intérieur : choisissez un récipient de diamètre légèrement plus grand que votre pot. Remplissez-le d'eau environ à la moitié, puis trempez-y un fil de coton. Il faut ensuite faire passer ce fil de coton dans le trou situé au fond de votre pot, qui sera installé par-dessus le réservoir. Votre plante puisera son eau des profondeurs de la terre et celle-ci se diffusera dans tout le pot par capillarité, reproduisant le système d'hydratation naturel.

Prix : 1,70 € environ la bobine de coton
Autonomie : 15 jours

Arroser ses plantes avec de l'eau gélifiée

L'eau gélifiée se présente sous la forme de pastilles ou de poches de gelée qui donnent à vos plantes de l'eau par petites quantités régulières. L'eau gélifiée est moins exposée à l'évaporation que d'autres techniques, ce qui rend ce système aussi pratique qu'autonome. Il suffit de poser vos poches d'eau gélifiée à la surface de votre pot ou de votre plate-bande. Le temps fera le reste ! S'il est possible de trouver des pastilles d'eau gélifiée dans le commerce (à partir de 16 € le kilo), le mieux est de réaliser son eau gélifiée maison : c'est facile et très économique !

Ingrédients
1 pot de confiture
2 feuilles de gélatine alimentaire

Préparation
Versez de l'eau aux deux tiers dans votre pot de confiture, puis ajoutez-y les feuilles de gélatine.
Laisser 48 heures au frigo.
Disposer le pot de confiture à l'envers sur votre pot de fleur : l'eau gélifiée alimentera votre plante progressivement.

Prix : 0,13 € environ le pot d'eau gélifiée (1,30 € les 10 feuilles de gélatine alimentaire)
Autonomie : 1 mois

Avant de partir en vacances

Préparez bien vos plantes, mais aussi leur environnement, avant de claquer le coffre ! Quelques astuces aideront à les garder en pleine forme en votre absence :

  • Passez toutes vos plantes d'intérieur à la douche la veille. Vous gagnerez du temps et vos plantes seront bien arrosées, ce qui les aidera à bien vivre la petite période de transition avec un système d'arrosage plus parcimonieux.
  • Nettoyez vos plantes : branches mortes, dépôts de feuilles sur la terre... Enlevez tout pour leur permettre de bien s'hydrater.
  • Mettez-les à l'ombre : en été, la lumière peut être vive ainsi que l'accumulation de chaleur en temps de canicule. Limitez l'exposition directe de vos plantes, par exemple en les regroupant dans un endroit frais et modérément éclairé chez vous.

Au jardin comme à la maison, il est possible de mettre en place des systèmes d'arrosage efficaces et peu coûteux. Vous pouvez partir l'esprit léger !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.