Les 6 types de radins

Marie Caillet - publié le 13/01/2021 à 12:00

À quoi ressemble le radin moderne ? Pas forcément à celui qu'on s'imagine. Du radin connecté au radin décomplexé, découvrez 6 types de radins qui s'adaptent à leur temps !

L'investisseur

Il a lu tout Père riche, Père pauvre, il est incollable sur le mouvement FIRE et il suit toutes les newsletters sur l'investissement. Son objectif est clair : il partira à la retraite à 40 ans, quitte à manger des pâtes un bon moment. D'ailleurs, les pâtes, c'est coté en Bourse ?

Le minimaliste

Son dressing tient dans deux tiroirs, il mentionne Marie Kondo dès qu'il peut et il prévoit d'acheter une tiny house. Autant dire que le Black Friday et la PlayStation 5, ça lui passe largement au-dessus. Et quand (parfois) il achète, il mise sur du durable, du local et de l'éthique. Pas plus, pas moins.

La pince

L'avare, le pingre, le rapiat, il porte bien des noms, mais il se repère facilement : il a des oursins dans les poches et une vraie calculette dans la tête. Il a parfaitement enregistré la devise « un sou est un sou » et il se fera un devoir de payer sa bière au centime près, et rien de plus. (Bien sûr, sa bière est la moins chère de la carte.)

Le fauché

« Ça t'embête si je te rembourse plus tard ? » La ritournelle, vous commencez à la connaître. Vous ne savez pas comment il se débrouille, mais le fauché, lui, se débrouille très bien... pour éviter toute participation financière ou toute tournée. Ben oui, il est fauché ! Mais que diable fait-il de son argent ? Mystère. Dans tous les cas, ce n'est pas lui qui vous fera un Lydia.

L'épargnant

Il n'y a pas de petites économies. Fort de ce constat, l'épargnant fait très attention à ses dépenses quotidiennes. Il pense d'abord à mettre de côté, ensuite à se faire plaisir. En somme, il gère son argent en bon comptable, et il finit rarement dans le rouge (et son banquier l'aime bien).

L'angoissé

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a un rapport compliqué à l'argent. Ce n'est pas la peur de manquer qu'il éprouve : c'est une véritable angoisse. Toujours, tout le temps. Toute dépense imprévue lui donne des sueurs froides, il culpabilise de partir en vacances ou de s'acheter de nouveaux habits... Bref, c'est sûr et certain : pour lui, l'argent ne fait pas le bonheur.

Et vous, dans quel radin vous reconnaissez-vous ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.