Les frais des députés ont augmenté en 2019

Anton Kunin - publié le 14/07/2020 à 13:00

Si des économies ont pu être faites sur certains postes de dépenses des députés, d’autres ont au contraire augmenté en 2019.

Assemblée nationale
L'Assemblée nationale prend en charge une multitude de types de frais des députés.

Les dépenses d’hébergement et de téléphonie en hausse

Les députés, gèrent-ils leur dotation pour frais en bon père de famille ? Le rapport 2019 des questeurs de l’Assemblée nationale dresse un tableau mitigé. En 2019, les frais de courrier ont progressé de 14,9%, les frais de téléphonie de 22,5% et les frais de taxi de 11,3%. En chiffres absolus, la dépense au titre du courrier a été de 5.592 € par an et par député, de 2.668 € au titre de la téléphonie et de 3.188 € au titre de taxi.

S’agissant de leur hébergement à Paris, le nombre de nuitées d’hôtel est en nette diminution (-49%), tandis que les remboursements de la dotation pour la location d’un appartement à Paris sont en hausse de 81%. Globalement, les dépenses d’hébergement ont augmenté de 12% pour s’établir à 1,8 million d’euros.

Les dépenses au titre de déplacements ne diminuent pas

Les dépenses consacrées aux voyages et déplacements des députés (trains, avions, péages...) sont restées globalement stables en 2019 (+1,5%, à 6,2 millions d’euros). Les honoraires d’avocats et d’huissiers pris en charge par l’Assemblée nationale connaissent une baisse importante (-16%), s’établissant à 157.500 €.

Les dépenses au titre d’achats de fournitures et de biens ont à nouveau diminué en 2019 pour s’établir à 6,47 millions d’euros. En même temps, les acquisitions de petits équipements ont augmenté de 36%, s’établissant à 613.593 €, avec notamment des dépenses en petits équipements téléphoniques qui augmentent de façon significative (+88,3) pour s’établir à 28.696 €.

À lire aussi Ces frais bancaires qui nous coûtent cher !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.