Véhicule propre : pourquoi l'acheter en 2020 ?

Stéphanie Haerts - publié le 29/09/2020 à 15:00

Vous avez peut-être envie de passer à la voiture électrique ou hybride ? Sachez qu'il va falloir faire vite car dès 2021, la prime de l'État va baisser. 

voiture propre
La prime pour l'achat d'une voiture électrique en 2021 sera limitée à 6.000 euros.

Des primes revues à la baisse

Le bonus écologique sera moins généreux en 2021. En effet, d'après le projet de Budget annoncé lundi 28 septembre, la prime passera de 7.000 € à 6.000 € en 2021 pour l'achat d'une voiture électrique et à 5.000 € en 2022. Concernant les véhicules hybrides rechargeables, l'aide baissera de 2.000 € à 1.000 € dès l'année prochaine. 

Ainsi, il est préférable d'acheter une voiture électrique ou hybride avant la fin 2020. La prime à la conversion de 3.000 € destinée aux ménages modestes sera, elle, conservée. Cette prime est allouée lors de l'achat d'un véhicule thermique (moteur essence ou diesel) récent avec mise à la casse d'une voiture classée Crit'air 3 voire plus ancienne. 

Un crédit d'impôt pour les bornes de recharge

Toutes les mesures citées viennent compléter le relèvement du barème du malus automobile. Dès 2021, les propriétaires de véhicules polluants seront pénalisés dès lors que le seuil d'émissions de CO2 passe à 130g/km, puis 122g/km dès 2022. Ils devront donc s'acquitter d'un malus à l'achat de leur véhicule. Le plafond du malus est fixé à 40.000 € en 2021 et 50.000 € en 2022. Ce dispositif vise directement les SUV compacts mais aussi les grandes berlines. 

Autre dispositif prévu par le projet de Budget 2021, la création d'un crédit d'impôt pour l'installation de bornes de recharge de voitures électriques sur les places de stationnement résidentiel. 

À lire aussi Comment financer l'achat d'un véhicule d'occasion ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.