Comment gérer les achats impulsifs sans frustration ?

Gala K - publié le 08/06/2020 à 18:18

Vous avez du mal à gérer votre budget sans frustration ? Les achats compulsifs compromettent votre santé financière ? Découvrez nos conseils pour organiser vos dépenses et mieux contrôler les achats impulsifs !
 

Planifiez vos dépenses à l’avance

Les listes c’est tellement satisfaisant et ça peut vraiment aider à mieux gérer les craquages. Nous ne parlons pas seulement de la fameuse liste de courses du supermarché, mais aussi de listes à plus ou moins long terme. L’idée est de prioriser vos achats en fonction de leurs prix pour ensuite les répartir à l’année pour les plus grosses dépenses, puis de mois en mois pour les achats moins onéreux. Ainsi vous pourrez répartir vos dépenses au fil du temps et ne pas ressentir de frustration les mois durant lesquels vous n’aurez plus de budget pour des achats “plaisir”.

Vos achats à l’année

En début d’année, faites une liste des “gros” achats que vous souhaitez réaliser au cours des 12 prochains mois. Ces dépenses doivent être les plus grosses que vous envisagez de faire dans un futur relativement proche. En fonction de votre budget, cela peut être une voiture, un voyage ou bien une machine à laver par exemple. En fonction du prix de chaque élément, fixez-vous une date dans l’année pour accomplir cet objectif. Cela vous permettra ensuite de déterminer un plan d’épargne en conséquence. En plus, vous aurez l’excitation de voir l'échéance arriver, et lorsque vous pourrez enfin vous offrir cet article tant convoité la satisfaction ne sera que meilleure. 

Vos achats au mois

Lorsque vous recevez votre paie, ou en début de mois, établissez votre budget factures, dépenses fixes et épargnes. La méthode du Kakebo est un parfait outil pour bien faire ses comptes et organiser ses dépenses sans se prendre la tête. 
Une fois que vous aurez le montant que vous pouvez dépenser en achats “plaisir”, faites la liste des différentes choses que vous souhaitez vous offrir ce mois-ci, en veillant à ne pas dépasser votre budget "plaisir". Pour cela priorisez vos envies et remettez à plus tard celles qui ne sont pas urgentes. 
Attention, lorsque votre liste des choses à acheter pour le mois est faite, n’allez pas tout dépenser d’un coup ! Vous risqueriez de ne pas pouvoir assumer un imprévu dans le mois (panne d'électroménager, facture imprévue, etc.). Répartissez donc ces dépenses par semaine en mettant les articles les moins chers en début de mois.

Vos achats à la semaine

Lorsque vous aurez organisé vos achats par semaine, vous pourrez commencer à vous faire plaisir. Comme nous l’avons dit plus haut, commencez par les petites dépenses, et si tout va bien, finissez le mois en vous récompensant avec un gros achat plaisir. Vous recevrez votre paie juste après et n’aurez jamais eu l’impression de vous priver pendant le mois. 
Lorsque vous allez faire du shopping, laissez votre carte bancaire chez vous et fixez-vous une somme maximum que vous aurez préalablement retirée en espèce. C’est tout ce que vous prendrez avec vous lorsque vous irez faire vos courses. Impossible de dépasser ce montant et de regretter des achats compulsifs.

Organisez vos séances shopping dans les meilleures conditions

Lorsque vient le moment de faire du shopping, il faut bien s’organiser pour éviter les craquages. Voici quelques conseils pour des séances sans frustration et sans vider votre compte en banque.

Evitez le shopping les jours de paie

Lorsque les fins de mois sont difficiles, on a tendance à attendre son salaire avec impatience pour enfin pouvoir craquer pour toutes ces petites choses que l’on a repérées pendant notre diète de dépenses. Avec l’excitation d’avoir enfin des sous à utiliser, on peut facilement s’enflammer et craquer pour tout et n’importe quoi. Alors essayez de vous accorder quelques jours de réflexion supplémentaires pour déterminer si oui ou non vous avez vraiment besoin de cet article. La satisfaction sera encore plus importante. 

Faites votre shopping seul(e) plutôt que mal accompagné(e)

Si vos ami(e)s sont des partenaires de shopping de choix, que vous ne sortez jamais faire les magasins sans eux, tentez de changer cette habitude. Et ce, même si vous avez totalement confiance en leurs goûts affûtés et même s’ils sont toujours plein de bonnes intentions. Et oui, il est courant de se laisser aller à l’excitation générale et de se faire influencer par quelqu’un alors qu’un article n’est finalement pas vraiment un coup de cœur. 

Calculez le prix en heures de travail

Cette méthode est très utile pour les achats d’un montant significatif. Si vous êtes sur le point de craquer pour un article alors que vous savez très bien qu’il est hors budget, calculez son coût en heures de travail. Par exemple, si vous gagnez 1500€ par mois net, et que cette superbe paire de chaussure coûte 200€, ça représente environ 20 heures de dur labeur, soit deux tiers d’une semaine complète au boulot ! Cela permet de relativiser, non ? 

Remettez toujours en question les “bonnes affaires”

Les vendeurs et magasins ont la fâcheuse tendance à nous mettre la pression pour nous forcer à dépenser vite, sans vraiment y réfléchir à deux fois. Méfiez-vous particulièrement des offres de type “plus que quelques heures pour en profiter” ou “vente flash”. Bien souvent des techniques de marketing douteuses se cachent derrière ces mini prix pour stimuler l’achat. Si l’article en question ne figure pas sur votre liste d’achat mensuelle, passez votre chemin !

Évitez de faire les magasins lorsque vous êtes stressé(e)

Si vous avez tendance à vous adonner à la “shopping thérapie”, ce conseil est fait pour vous ! Nombreux sont les français qui font du shopping lorsqu’ils se sentent stressés ou contrariés. Évitez ces situations à tout prix ! Les craquages pour combler un vide ou un état anxieux sont généralement des achats compulsifs et ne répondent à aucun autre besoin que de se faire plaisir. Préférez une bonne séance de sport, un bon film, une balade dans la nature ou une sortie entre amis. 

Accordez-vous le droit de changer d’avis

Attendez quelques jours avant d'utiliser vos achats. En effet, passée l’excitation de la nouveauté et de la trouvaille, on peut rapidement se rendre compte que l’on n'a finalement pas d’utilité pour cette petite robe un peu trop élégante. Alors veillez à bien conserver les factures et à ne pas ôter les étiquettes trop vite. Ainsi, vous pourrez toujours rendre l’article et récupérer vos précieux euros pour les dépenser dans des choses plus utiles. 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.