5 astuces pour économiser l’eau de vos toilettes

Mustapha Azzouz - publié le 25/08/2020 à 14:00

Que ce soit pour des considérations environnementales ou pour préserver votre compte en banque, il est important de limiter le gaspillage d’eau potable. Mais vous pouvez couper le robinet du lavabo lorsque vous vous lavez les dents et vous astreindre à des douches de 5 minutes chrono, si votre chasse n’est pas économe, vous ne réussirez pas à profiter d’un véritable impact sur votre facture. Découvrez les 5 astuces pour économiser l’eau de vos toilettes.

Faire la chasse aux fuites

Une chasse qui fuit peut vous faire gaspiller plusieurs dizaines de m³ d’eau et donc vous faire perdre pas mal d’argent. Une des astuces pour économiser l’eau de vos toilettes est de procéder régulièrement à une inspection de votre chasse d’eau pour détecter au plus vite les fuites et les dysfonctionnements. Voici les points à surveiller :

  • L’entartrage du flotteur : si les mouvements de celui-ci sont entravés, l’eau peut fuir dans la cuvette. Vous pouvez résoudre cela en le démontant et le faisant tremper dans le vinaigre.
  • L’étanchéité du joint d’arrivée d’eau : s’il est endommagé, il peut alors provoquer une fuite à l’extérieur du réservoir. Coupez l’arrivée d’eau et remplacez-le dès que vous remarquez qu’il se désintègre ou s’il est recouvert de calcaire.
  • Le joint du réservoir : il se trouve entre la cuve et le mécanisme de chasse d’eau.
  • La soupape de remplissage : elle gère directement l’arrivée de l’eau dans la cuvette. En cas de fissure, c’est la fuite assurée !
  • Le bouton de la chasse : il est impératif qu’il reprenne parfaitement sa place après avoir été actionné afin de refermer la soupape et d’éviter que l’eau coule dans la cuvette.
  • Le réservoir : s’ils sont quasiment incassables, les réservoirs (la plupart du temps en céramique) peuvent toutefois laisser apparaître des fissures. Restez à l’affût.

Un bon moyen de vérifier que votre mécanisme fonctionne de manière optimale est d’ajouter un peu de colorant alimentaire dans le réservoir et de surveiller si du liquide teinté s’échappe d’un emplacement.

Bon à savoir : les toilettes, un gouffre pour l’eau

Lorsque tout fonctionne parfaitement et que l’équipement est neuf, les toilettes consomment en moyenne 9 litres d’eau par cycle. Si l’on considère qu’une personne va aux toilettes 4 fois par jour, alors elle consomme 36 litres d’eau quotidiens, soit 13 140 litres (13,14 m³) !

Installer une chasse d’eau double

Si vous souhaitez économiser l’eau de vos toilettes, installez une chasse à double bouton. C’est en effet un moyen très simple de contrôler l’arrivée d’eau et de ne pas utiliser plus de liquide que nécessaire. Vous pouvez en trouver dès 30 € et réaliser ainsi entre 45 % et 60 % d’économies d’eau !

Bon à savoir : réglez votre flotteur

Toutes les chasses d’eau sont équipées d’un flotteur. Lorsque l’eau arrive dans le réservoir, il remonte et s’arrête quand la chasse est pleine. Un moyen simple d’économiser l’eau de vos toilettes est de régler ce flotteur dans sa position la plus basse. Cela permet de limiter très facilement la quantité d’eau utilisée à chaque cycle.

Installer une bouteille dans la chasse d’eau

Voilà une astuce pour économiser de l’eau dans vos toilettes quasi gratuite et très efficace. Vous vous souvenez de vos cours sur la poussée d’Archimède ? Remplissez une bouteille d’eau de 1,5 litre, et placez-la dans votre réservoir sans qu’elle gêne le mécanisme de la chasse. Le volume qu’elle occupe permettra à l’eau de faire remonter le flotteur plus vite avec une quantité moindre.

Utiliser des plaquettes et sacs WC

Un peu dans la même lignée que la bouteille dans le réservoir de la chasse, le sac WC permet de diminuer sa consommation d’eau. Généralement d’une capacité de 2 litres, il se place dans la cuve ou se suspend à la paroi. Dans le premier cas, vous économiserez 2 litres par chasse et, dans le second, 1,5 litre. L’avantage du sac sur la bouteille est qu’il ne nécessite pas un remplacement régulier. Choisissez-le en matière imputrescible pour éviter qu’il ne se transforme en nid à bactéries et moisissures.

Les éco-plaquettes se placent, elles, au fond du réservoir. Elles agissent comme un barrage qui empêche toute l’eau du réservoir de couler dans la cuvette. La pression reste la même puisque la hauteur d’eau dans le réservoir est inchangée. L’évacuation reste donc efficace tout en utilisant 40 % de liquide en moins.

Passer aux toilettes sèches

Cela peut sembler un peu radical mais, avec des toilettes sèches, vous pouvez dire adieu au gaspillage d’eau ! Elles sont de plus en plus courantes dans les festivals, mais séduisent également bien des particuliers. Si l’utilisation en appartement reste compliquée, à la campagne, il est très facile d’installer des toilettes sèches de votre fabrication ou un modèle vendu dans le commerce (à partir de 150 €).

Passez au-delà de vos préjugés : les toilettes sèches sont très simples d’utilisation et ne produisent pas de mauvaises odeurs. Elles sont par ailleurs très économes puisque vous n’utilisez pas d’eau et pouvez récupérer des copeaux de bois gratuits auprès des scieries locales. En prime, vous produirez un fertilisant organique parfait pour le potager.

On ne s’en rend pas compte, mais les toilettes utilisent une quantité d’eau astronomique. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour économiser l’eau de vos toilettes. Du simple bricolage à un changement de mécanisme, même avec un petit budget, il est possible de réduire votre facture !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.