Ces habitudes à piquer aux frugalistes pour des fins de mois plus douces

Marie Caillet - publié le 26/01/2021 à 10:00

Le frugalisme (ou méthode FIRE) est un mode de consommation très proche du minimalisme, mais avec une finalité différente : conquérir son autonomie financière grâce à une épargne agressive. Et si vous testiez le mode de vie frugaliste pendant un mois pour voir la différence ?

Habitude n°1 : se mettre en mode no buy

Tout frugaliste qui se respecte fait particulièrement attention à un type de dépense : le Latte Factor. Il s'agit de toutes les petites dépenses, insignifiantes à première vue, qu'on effectue au quotidien : un café, une viennoisierie, un petit accessoire... Mis bout à bout, ces extras finissent par se tailler la part du lion dans les dépenses mensuelles.

La réponse du frugaliste ? Le no buy, un arrêt clair et définitif de toute dépense qui n'entre pas dans les charges obligatoires ou les frais de première nécessité. Radical, mais forcément payant !

Habitude n°2 : oublier la voiture

Si on lui dit « passif », le frugaliste répondra « voiture » sans hésiter. On désigne par le terme de « passif » tout investissement qui ne rapporte pas d'argent, mais en coûte. La voiture est l'un des exemples les plus significatifs : essence, entretien, assurance... Sur un mois, le budget voiture peut dépasser les 200 € (on estime autour de 3000 € par an le coût d'usage d'une voiture).

Là aussi, le frugaliste sera radical en revendant sa voiture et en optant pour des déplacement en transports en commun ou le vélotaf. Bien sûr, pour faire un tel choix, il faut vivre dans une métropole bien desservie. Mais vous pouvez faire le test à votre échelle en reléguant votre voiture au garage pendant un mois, et en privilégiant d'autres modes de transports doux ou collaboratifs.

Habitude n°3 : investir un peu chaque mois

Le frugaliste épargne, mais pas seulement : il utilise une partie de son capital dans des investissements qui ont pour objectif de lui assurer une rente grâce aux revenus actifs. Vous pouvez reprendre cette stratégie à votre échelle : sur votre épargne mensuelle, déterminez un pourcentage qui ira sur un support d'investissement axé long terme : assurance-vie, PEA...

Habitude n°4 : faire soi-même

De la cuisine à la salle de bain, le frugaliste applique à la lettre les principes du batch cooking et du D It Yourself. Des repas aux produits de soin, il pourvoit à ses besoins tout en limitant ses achats de produits prêts et suremballés. L'autosuffisance, c'est aussi une clé du frugalisme.

Même si vous n'avez pas l'indépendance financière comme objectif, vous pouvez vous inspirer des habitudes de déconsommation des frugalistes au quotidien : quelques mesures qui permettent de finir le mois dans le vert et d'acquérir des pratiques financières saines. Et ça, on aurait tort de s'en priver !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.