Location de vêtements : comment ça marche ?

La rédaction - publié le 19/02/2020 à 09:15

Grandes occasions, soirées déguisées ou bien simple envie de changer... la facture pour l'habillement peut rapidement être salée. Pour éviter de se ruiner, on oublie souvent une solution très simple : la location ! Que peut-on louer et à quel prix ?

Tout se loue !

Très répandue outre-Atlantique, la location de vêtements ne connait pas le même succès en Europe. L’idée de porter un vêtement ayant déjà eu plusieurs "propriétaires" et qui ne nous appartient pas totalement peut souvent effrayer. Pourtant, financièrement c’est une option à envisager.La location de costumes est la plus répandue, pourtant bien d’autres vêtements peuvent être loués pour une occasion particulière. Mariage, soirée d’anniversaire, rencontre de travail, on croise fréquemment les mêmes personnes et arborer fièrement une nouvelle tenue peut faire passer son compte en banque dans le rouge. Pour la jouer chic sans s’endetter pour une paire de chaussures et une tenue différente à chaque occasion, tous types de vêtements se louent. En passant de la robe de cocktail au bleu de travail, du sac de grand couturier au collant de ski.

Où louer ses vêtements ?

Zilok : voilà un site qu’on ne présente plus ! Que vous soyez à la recherche d’une location ou que vous ayez quelque chose à proposer, ce site de mise en relation entre prêteur et loueur peut vous faire économiser quelques euros. Pro ou particulier, vous trouverez des vêtements de luxe ou des vêtements pour toutes les occasions 50 à 90 % moins chers qu’à l’achat !Goopes est un service de location uniquement entre particuliers . Vous pouvez tout y louer : avec plus d’une centaine d’offres de tenues et d’accessoires, vous pouvez facilement trouver votre bonheur. Vous consultez les offres mais vous pouvez aussi déposer gratuitement des annonces en y associant le planning de disponibilités. L’avantage ? Vous gagnez donc de l’argent, soit en louant tout en gardant des objets bien à vous, soit en empruntant. Le bémol : ils prennent une commission une fois les transactions faites.

Faire la différence entre bonnes affaires et arnaques

Pour être rentable, la location de vêtement ne doit pas s’avérer trop onéreuse et cela se calcule en pourcentage du prix que vous aurez payé pour acquérir le vêtement ou l’accessoire en boutique. L’opération est intéressante lorsque le tarif n’excède pas les 20 % du prix d’achat. Les locations peuvent s’étendre d’une journée à un mois, notamment pour les sacs à main de luxe. Le prix est toujours dégressif en fonction de la durée, si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à demander une ristourne.Attention tout de même lorsque vous décidez de vous lancer dans la location via Internet. Il est indispensable de se renseigner sur la livraison et sur l’assurance qui accompagne le produit ! Qui va payer le pressing pour récupérer la vilaine tache de vin rouge sur la robe de cocktail ? Que faire en cas de vol d’un sac à main loué ? Autant de questions à se poser pour éviter les mauvaises surprises. Pour cela pas de secret, on consulte les conditions générales de vente ou on demande à établir un contrat de location entre le prêteur et le loueur.Lorsqu’il s’agit d’accessoires, il est simple de se faire une idée mais pour une robe de cocktail ou une paire de chaussures mieux vaut essayer avant de louer. Ce serait dommage de se retrouver avec un vêtement trop grand ou des escarpins qui font mal aux pieds, et surtout payer pour ça !

Et si vous piochiez chez vos proches ?

La location peut également être gratuite dans certains cas. Il suffit de faire le tour de son entourage pour demander le prêt d’un sac par-ci, un collier par-là ou encore une robe pour un anniversaire. Ça ne coûtera qu’un sourire et vous pourrez rendre un service en retour.Que vous fassiez appel à la famille, à un particulier via un site d’échanges ou à un professionnel de la location, souvenez-vous d’une chose : emprunter un vêtement n’est intéressant qu’à condition de réaliser des économies, alors calculez bien votre coup !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.