Comment rénover sa toiture sans se ruiner ?

Mustapha Azzouz - publié le 15/10/2020 à 11:00

L’entretien d’une toiture est nécessaire, mais cela engendre des frais dont on se passerait bien. Heureusement, il existe quelques astuces pour rénover sa toiture sans se ruiner. Découvrez les options qui s’offrent à vous pour réduire la facture de vos travaux.

Demandez des subventions pour l’isolation

Depuis plusieurs années, le Gouvernement met en place différents dispositifs pour encourager les propriétaires à se lancer dans la rénovation thermique. Ainsi, si vous souhaitez faire des économies sur votre facture énergétique et œuvrer pour la préservation de l’environnement, vous pourrez refaire l’isolation de votre toiture. Différentes aides permettent alors de rénover sa toiture sans se ruiner.

Ma Prime Renov’

Mise en place il y a plusieurs mois pour les foyers les plus modestes auprès desquels elle remplace le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), Ma Prime Rénov’ sera accessible dès le 1er janvier 2021 à tous les Français sans condition de ressources. Il faudra pour cela engager des travaux éligibles comme l’isolation thermique des toitures terrasses, des combles perdus et des rampants de toitures. En fonction des travaux et de vos revenus, vous pourrez prétendre à une aide qui sera comprise entre 7 €/m² et 75 €/m². Ma Prime Rénov’ exclut les foyers les plus riches de la subvention de certains travaux.

L’éco-prêt à taux zéro

Grâce à cette aide, vous pourrez emprunter sans payer d’intérêts une somme plafonnée à 30 000 €. Les travaux d’isolation thermique d’un toit peuvent ainsi être financés à condition qu’ils soient réalisés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’environnement). Les habitations principales de moins de 2 ans peuvent prétendre à l’éco-prêt à taux zéro. Notez qu’il est également possible de rénover sa toiture sans se ruiner quand on vit dans une copropriété. Cette dernière sollicitera l’aide, mais vous pourrez aussi faire une demande individuelle. Elle sera acceptée si l’argent emprunté pour la réfection de la toiture du logement ne dépasse pas un total de 30 000 € avec les deux aides.

Le Programme « Habiter Mieux »

L’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) permet aux propriétaires occupants de financer jusqu’à 50 % des travaux. Elle concerne les logements de plus de 15 ans. L’accord de l’aide financière, mais aussi son montant (entre 35 et 50 % de la facture dans la limite de 10 000 € maximum) sont soumis à des conditions de ressources. Pour pouvoir y prétendre, les travaux engagés doivent permettre un gain énergétique d’au moins 25 %. Le programme « Habiter Mieux » propose en outre un accompagnement personnalisé et s’adresse également aux propriétaires bailleurs.

La T.V.A. à taux réduit

Un bon moyen de rénover sa toiture sans se ruiner est de profiter de la T.V.A. réduite à 5,5 % au lieu des 10 % habituels. Les logements (résidence principale ou secondaire) terminés depuis plus de deux ans peuvent prétendre à cet avantage. Il peut être sollicité par les propriétaires occupants ou bailleurs, syndicats de copropriété, locataires, occupants à titre gratuit et SCI pour des travaux d’isolation thermique de toiture.

Le CEE

Les travaux d’isolation de combles et toiture peuvent faire l’objet d’un Certificat d’Economie d’Energie. L’opération qui implique l’État et des fournisseurs d’énergie nécessite de déposer un dossier et des travaux conformes à la fiche d’opération standardisée référence. Vous pourrez économiser jusqu’à 20 % sur votre facture finale. Le Pacte Énergie Solidarité est un produit des CEE qui peut quant à lui vous offrir un tarif privilégié sur l’isolation des combles perdus

La prime Coup de pouce économies d’énergie

Cette prime peut permettre aux ménages modestes de bénéficier d’un versement de 20 €/m² pour des travaux d’isolation des combles et de toitures. Tous les foyers peuvent prétendre à la prime Coup de pouce. Pour profiter de ce dispositif qui permet de rénover sa toiture sans se ruiner, il est obligatoire de faire appel à un professionnel RGE.

Bon à savoir : quand rénover sa toiture ?

Pour conserver votre confort, vous devrez bien évidemment refaire votre toiture si elle subit de gros dommages (comme après une catastrophe naturelle) qui ne peuvent être réparés. Prenez l’habitude d’inspecter votre toiture tous les ans et après chaque caprice météorologique. Pour savoir si vous devez faire rénover votre toiture, consultez un couvreur tous les 10 ans pour un toit de moins de 10 ans, tous les 2 ans pour une toiture qui affiche une vingtaine d’années et tous les ans pour les toitures quadragénaires.

La réfection de la toiture, un projet épineux

Lorsqu’il s’agit de se lancer dans des travaux de réfection du toit ou de couverture, il devient plus compliqué de rénover sa toiture sans se ruiner. Toutefois, cela vaut la peine d’aller frapper à certaines portes.

La mairie

Si un plan de rénovation de toiture a été mis en place, notamment pour des questions esthétiques, vous pourrez peut-être obtenir un financement pour le remplacement de vos tuiles ou ardoises.

Les OPAH

Une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat lie une commune et l’Anah. Il s’agit d’une convention qui peut permettre le financement de travaux de rénovation sur les toitures fortement endommagées des logements de plus de 15 ans.

L’Anah

L’agence vient en aide aux foyers les plus modestes. Pour rénover sa toiture sans se ruiner grâce à une subvention de l’Anah, il faut non seulement répondre aux conditions de revenus, mais aussi intégrer les travaux du toit à un projet d’ampleur dans un logement vétuste. La réfection de la toiture peut également recevoir une aide si elle fait partie d’un chantier visant à diminuer la facture énergétique

L’éco-prêt à taux zéro

Si vous réalisez des travaux d’isolation thermique de votre toiture, certains frais « induits » comme le changement de tuiles ou le remplacement de l’étanchéité peuvent être financés.

Bon à savoir : quel budget pour rénover sa toiture ?

Le budget de rénovation d’une toiture dépend bien évidemment du type de travaux et de la surface. Cependant, selon la région et l’artisan engagé, les sommes à débourser pourront beaucoup varier. Pour une toiture de 100 m², vous devrez débourser en moyenne entre 5 000 € pour la dépose et la pose de tuiles, et 10 fois plus si vous demandez une rénovation de la charpente et une révision de l’étanchéité et de l’isolation.

Rénover sa toiture sans se ruiner, c’est possible, mais cela dépendra des travaux que vous souhaitez engager. En effet, si vous désirez revoir l’isolation thermique, de nombreux dispositifs vous permettront de réduire votre facture et de faire de belles économies d’énergie par la suite. En revanche, pour les travaux de couverture, la tâche s’annonce plus ardue !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.