Achat d'or : valeur-refuge ou placement risqué ?

Marie Caillet - publié le 20/11/2020 à 16:00

Après l'immobilier, l'assurance-vie et le livret d'épargne, l'or est le quatrième placement préféré des Français. Cette valeur-refuge a tendance à faire beaucoup parler d'elle en temps de crise. S'agit-il d'un véritable bon plan ou d'un investissement tout aussi risqué que les autres ? On soupèse le pour et le contre.

Acheter de l'or : les avantages

C'est bien d'achat, et non d'investissement, dont il s'agit en premier lieu concernant l'or : contrairement aux actions ou aux produits d'épargne bancaires, l'or ne génère pas d'intérêts. Ses véritables atouts résident ailleurs :

C'est un placement sûr pour du long terme. En cas de déflation, qui impacte les autres liquidités, l'or reste relativement stable. Il vous permet de garder une partie de votre capital intact lors d'un krach boursier, alors qu'une épargne bancaire peut être fortement dévaluée. Le seul enjeu reste alors de revendre votre or au bon moment.

Il est universel. Vous pouvez le trouver et le revendre dans n'importe quel pays partout dans le monde : sa forte liquidité vous permet de l'écouler dès que vous en aurez besoin. Si vous cherchez à diversifier votre épargne pour la sécuriser, ce peut être une bonne idée (à condition de ne pas tout miser sur l'or évidemment).

Il est assez facile d'acheter de l'or physique : vous pouvez vous adresser à un courtier spécialisé, ou tout simplement à votre conseiller bancaire. L'or peut aussi se procurer sous diverses formes, en fonction de vos moyens : pièces, lingots, lingotins... L'or papier existe également et s'achète sous forme de fonds financiers ou de certificats.

Acheter de l'or : calculez bien les risques !

Comme tout opération financière, l'achat d'or peut engendrer des risques : arnaques, perte de liquidité... Il s'agit certes d'un placement-refuge, mais il n'est pas miraculeux pour autant. Ayez bien conscience des dangers potentiels pour savoir si en fonction de votre situation et de votre épargne, cet achat en vaut bien le coût :

L'or demande d'avancer des fonds conséquents. Certains investisseurs conseillent d'y placer 3 à 10 % de la somme consacrée aux investissements. Pour donner un ordre de grandeur, le prix d'un lingot d'or de 100 g (le lingot le plus souvent acheté par les investisseurs débutants ou modérés) démarre à 5400 € environ. Avez-vous assez d'épargne pour renoncer à une telle somme pendant plusieurs années, voire décennies ?

L'or demande une solution de stockage adaptée. Le coffre-fort en banque n'est pas forcément le plus conseillé : en cas de krach, vous n'êtes pas à l'abri d'une saisie pour raisons économiques. Deux options en ce cas :

  • Abriter votre or à domicile, en secret, idéalement dans un coffre-fort (mais vous n'êtes pas à l'abri d'un cambriolage, et les assurances plafonnent les dédommagements).
  • Stocker votre or chez un prestataire qui mettra à votre disposition un coffre-fort. Cette solution est plus sûre et plus rassurante, mais elle a évidemment son prix : des frais valant jusqu'à 1% du bien stocké seront à verser chaque année à la société de stockage.

Vous n'êtes pas à l'abri d'arnaques. Faites systématiquement tester votre or par un expert avant l'achat pour vous assurer de sa pureté. Et effectuez vos achats de préférence auprès d'enseignes ayant pignon sur rue, gage de fiabilité.

L'or n'engendre pas une plus-value systématique. De grosses fluctuations peuvent faire varier sa valeur selon les pays et leur situation économique. Choisissez donc bien votre timing au moment de le revendre... mais aussi au moment de l'acheter ! Ce sont à ces 2 moments cruciaux que vous pouvez espérer faire une affaire. Ainsi, il est déconseillé d'acheter de l'or quand les taux sont à la hausse, ce qui fait, à l'inverse, baisser son prix.

En somme, si vous voulez vraiment tirer le meilleur parti de votre or, il faut pouvoir le revendre quand l'économie globale s'y prête, et non quand vous en avez besoin.

L'or permet de sauvegarder une partie de son capital et d'en optimiser la valeur en le revendant au moment adéquat. Ce n'est donc pas un produit d'épargne qui vous permet de toucher des intérêts régulièrement. En revanche, si vous le revendez au bon moment, vous pouvez toucher un surplus avantageux.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.