Épargne : forte hausse des sites frauduleux, faites attention !

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 14/01/2021 à 13:14

L’an dernier, plus de mille sites frauduleux proposant de l’épargne sans autorisation ont été identifiés par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Homme téléphone Internet
Ces sites usurpent l'identité d'établissements reconnus pour leurs services d'épargne.

Des arnaques aux faux placements en hausse

En 2020, pas moins de 1.081 sites proposant de l’épargne en ligne ont été recensés par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Cela ne poserait aucun problème si ces sites étaient autorisés à proposer des placements aux internautes, quels qu’ils soient. Sauf que ce n’est pas le cas. Aucune autorisation n’a été accordée. Il s’agit donc d’une fraude.

Le problème semble même s’être accentué d’une année à l’autre. Aussi la méfiance est-elle de mise si l’on cherche à placer son argent, et que l’on n’y connaît pas grand-chose. L’arnaque semble même aller encore plus loin. Certains sites n’hésitent plus à usurper l’identité d’établissements reconnus pour leurs services d’épargne. Tomber dans le panneau, lorsqu’on est avide de placement, est donc chose aisée.

Mieux informer le grand public

Bien souvent, il n’est pas difficile de repérer ces sites. Le souci, c’est qu’il est difficilement possible de les stopper, et donc de lutter contre ce fléau qui pullule sur Internet depuis des années, car les arnaques disparaissent rapidement des radars, pour réapparaître sous une autre forme. Et ainsi de suite. Néanmoins, pour tenter d’enrayer le phénomène, l’Autorité des marchés financiers souhaite renforcer sa coopération avec les forces de l’ordre.

Mercredi 13 janvier dernier, un protocole a été signé avec la police nationale, qui inclut notamment un partage de connaissances entre les services, pour agir plus rapidement, et surtout sensibiliser le grand public. Dans ce combat, l’information envers les particuliers est la clé, afin d’éviter que de nouvelles victimes tombent dans le filet des escrocs, et ne retrouvent jamais leur argent.

À lire aussi 5 façons d'épargner sans faire de budget

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.