Patrimoine : êtes-vous considéré comme très riche ?

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 26/02/2021 à 15:17

En France, le seuil minimum pour faire partie des 1% les plus riches du pays est l’un des plus élevés des pays de l’Union européenne. En faites-vous partie ?

Patrimoine
Les prix de l'immobilier sont la raison de ce seuil particulièrement élevé dans l'Hexagone.

Un niveau de richesse du patrimoine particulièrement élevé en France

En matière de patrimoine, quel est le montant minimum pour faire partie, en France, des 1% les plus riches ? Cette réponse, on la trouve dans le dernier rapport annuel sur la richesse dans le monde réalisé par le courtier en immobilier Knight Frank. Dans ce rapport, qui compare l’état de la richesse dans de nombreux pays du monde, la France occupe une place non-négligeable.

Tout simplement car le seuil minimum pour entrer dans la caste des 1% les plus riches fait partie de l’un des plus élevés de toute l’Union européenne. Dans l’Hexagone, pour faire partie de ces « happy few », il faut posséder, au minimum, un patrimoine de 1,73 million d’euros. Récemment, l’Insee avait établi ce niveau à 1,8 million d’euros. Le chiffre semble donc assez précis.

Les prix de l'immobilier en cause

Ce seuil reste plus élevé que chez la plupart des voisins de la France. Ainsi, en Allemagne, les plus riches du pays ont un patrimoine minimum de 1,6 million d’euros. Ce montant atteint 1,48 million d’euros en Espagne, mais également 1,47 million d’euros au Royaume-Uni, et 1,15 million d’euros en Italie. L’écart est faible, mais il a une raison bien précise.

D’après le rapport de Knight Frank, il semblerait que le seuil minimum français, pour faire partie des 1% les plus riches, soit dû à l’importance des prix de l’immobilier dans l’Hexagone. Comme les prix sont plus élevés en moyenne qu’ailleurs en Europe, ceux qui ont les moyens d’investir ont mécaniquement un patrimoine plus conséquent que leurs voisins européens !

À lire aussi Comment mieux gérer son patrimoine après 60 ans ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.