Pourquoi le RSA risque d’être gelé l’an prochain

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 30/09/2020 à 10:03

Le projet de loi de finances 2021 prévoit d’indexer les prestations sociales comme la prime d’activité ou encore le RSA à l’inflation. Or cette dernière est très faible actuellement.

Inflation
Seule l’Allocation supplémentaire d’invalidité pourrait être revalorisée l'an prochain.

Une indexation sur l'inflation

En matière de prestations sociales, le gouvernement semble avoir changé de stratégie. Alors que les années précédentes, ces prestations avaient été sous-revalorisées, cette fois-ci la manœuvre des pouvoirs publics en la matière, va changer. Dans son projet de loi de finances 2021, le gouvernement a choisi de baser les prestations sociales telles que la prime d’activité, le RSA ou encore l’allocation aux adultes handicapés, sur le niveau de l’inflation.

Concrètement, cela veut dire que si l’inflation grimpe, le montant des prestations grimpera également. Et inversement si l’inflation diminue. Dans le contexte actuel, on peut d’ores et déjà estimer que l’an prochain, ces prestations resteront à un niveau quasi-stable. Une forme de gel en quelque sorte. En effet, le niveau actuel de l’inflation, qui évolue autour de 0,5%, laisse à penser que le montant de ces prestations ne bougera presque pas.

Une prestation revalorisée

L’année prochaine, il n’est pas prévu que l’inflation atteigne un niveau plus élevé. Les estimations les plus optimistes sont même en-deçà des 0,5%. Les prestations en question devraient donc suivre une telle évolution, à la différence des années précédentes où leur montant avait été augmenté, mais moins que le niveau de l’inflation du moment.

Cela dit, une prestation sociale en particulier pourrait cependant être revalorisée. Du moins si l’on en croit le projet de loi de finances 2021. Il s’agit de l’Allocation supplémentaire d’invalidité, une aide versée aux invalides de moins de 62 ans. Au 1er avril prochain, le plafond de cette prestation sociale devrait être réévalué, passant de 750 à 800 €, ce qui augmentera mécaniquement le montant de cette aide.

À lire aussi : Toutes les aides sociales possibles selon votre situation

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.