Gagnez de l'argent en vendant légalement les fruits et légumes de votre jardin

Mustapha Azzouz - publié le 31/07/2020 à 15:00

Vous avez la chance de posséder un jardin foisonnant ? Peut-être ne le saviez-vous pas, mais vous pouvez le mettre à contribution pour mettre un peu de beurre dans les épinards ! Le concept ? Vendre votre production ou votre surplus de fruits et légumes. On vous explique la marche à suivre.

Vente de fruits et légumes en tant que particulier : une activité non imposable

En France, rares sont les activités qui ne sont pas soumises à imposition. La vente de fruits et légumes à titre d’activité extra-professionnelle est l’une des exceptions qui confirme la règle ! Par activité extra-professionnelle, il faut entendre activité secondaire réalisée en dehors du temps de travail. En clair, l’argent issu de la vente ne doit pas représenter votre activité principale.

Il existe deux autres prérequis :

  • Votre potager ne doit pas excéder 500 m².
  • Il doit jouxter votre propriété bâtie.

À partir du moment où vous respectez ces trois conditions, les ressources issues de la vente de vos récoltes fruitières et légumières ne seront aucunement imposables en tant que revenus agricoles. Vous n’avez donc ni déclaration ni autre formalité à remplir et vous pouvez vous improviser producteur du jour au lendemain, sans aucune crainte !

À noter : source officielle

Comme beaucoup, vous avez peine à y croire ? Nous en avons la preuve ! Retrouvez cette information noir sur blanc sur https://www.service-public.fr/, le site officiel de l’administration française.

Comment commercialiser ma production personnelle ?

Ici, il n’est pas question de faire étalage de vos produits au marché. Cela reste réservé aux professionnels. Mais rassurez-vous, pour lancer votre « commerce », il est possible d’activer bien d’autres leviers.

Le bouche-à-oreille

C’est sans doute l’une des meilleures stratégies lorsque l’on part de zéro. Et en plus, c’est gratuit ! Si vous connaissez du monde et avez la parole facile, c’est gagné d’avance. Ensuite, si vos premiers clients sont satisfaits de vos services, ils travailleront pour vous !

Le placardage sur place

Votre maison est située aux abords d’une route fréquentée ? Dans ce cas, rien de tel que de poser une affiche devant chez vous pour attirer les clients ! Une méthode simple et rapide, qui ne requiert qu’un minimum d’efforts. Surtout, pensez à mettre en avant la qualité de vos produits.

L’affichage publicitaire alentour

Faire votre pub en sollicitant le soutien des commerces de votre commune est une autre option à retenir. Boulangerie, coiffeur et autres commerces de proximité : pour bâtir votre réputation, n’hésitez pas à multiplier les affichages. Si vous entretenez de bons rapports avec les commerçants, c’est encore mieux !

Le porte-à-porte

Les plus téméraires peuvent aussi faire du démarchage pour booster leurs ventes. Si vous avez du temps libre, pourquoi pas ? C’est l’occasion d’aborder la possibilité de livraison, notamment pour les potentiels clients les plus éloignés par rapport à chez vous. Attention toutefois aux frais d’essence lors de votre prospection. N’allez pas non plus trop loin et si vous le pouvez, enfourchez votre vélo !

Les cartes de visite

Cela vous sera surtout utile lorsque vous commencerez à vous constituer une clientèle. Mais les clients peuvent vite arriver ! Autant donc prendre les devants en imprimant quelques cartes de visite, histoire de ne manquer aucune occasion de vous faire connaître. Vos clients pourront ainsi partager vos coordonnées avec leurs amis et leur famille, mais ils auront aussi plus de facilité à vous joindre pour passer commande.

La vente auprès des entreprises locales

La démarche est plus complexe et chronophage, mais pas insurmontable. Tout va commencer par la création de votre portfolio, qui deviendra en quelque sorte votre identité visuelle. Idéalement, ce dernier vantera les mérites de vos fruits et légumes (culture sans pesticides ni engrais chimiques, par exemple) et comportera de jolies photos de paniers garnis pour illustrer le tout. Il renseignera aussi sur les tarifs que vous pratiquez en fonction de la taille des paniers et de leur contenu. Voyez varié pour contenter le plus grand nombre ! Pour rester concurrentiel sans pour autant y perdre au change, allez voir les prix qui se pratiquent sur les marchés ou dans la grande distribution. Tenez également compte des frais de livraison.

Portfolio sous le bras, démarchez ensuite les entreprises physiquement en vous mettant en rapport avec leur comité social et économique (CSE), anciennement comité d’entreprise. Restez si possible dans un périmètre relativement proche de votre domicile. Vous pourrez toujours élargir votre champ d’action une fois que votre activité se sera bien développée.

En vendant votre production de fruits et légumes, non seulement vous arrondirez vos fins de mois, mais en plus, vous entrerez dans le cercle vertueux de la vente directe. Les circuits courts étant de plus en plus plébiscités par les consommateurs, nul doute que le succès ne se fera pas attendre. D’autant plus si la qualité des produits est au rendez-vous !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.