Pet sitter : comment gagner de l’argent en gardant des animaux ?

Fabienne Cornillon - publié le 30/04/2020 à 16:46

On connaissait le baby sitter qui garde les enfants, découvrons à présent le pet sitter qui garde les animaux. Cet emploi ponctuel est de plus en plus en vogue. Il répond aux besoins de propriétaires d’animaux qui souhaitent savoir leurs protégés en sécurité et aux amoureux des bêtes qui peuvent joindre l’utile à l’agréable.

Pet sitter : définition

Le pet sitter est une personne qui garde ou qui promène les animaux. Ce métier s’adresse aux personnes qui aiment les animaux et qui sont à même d’en prendre soin. Cela répond à un vrai besoin dans des situations très diverses :
- le maître part un week-end dans sa famille et ne peut emmener son animal ;
- le maître part en vacances dans un lieu où son animal de compagnie n’est pas admis ;
- le maître se fait hospitaliser et a besoin que son animal soit nourri, voire promené pendant son absence ;
- le maître rencontre des problèmes de mobilité ;
- etc.

Dans le cadre du pet sitting, trois missions peuvent être confiées à la personne en charge de s’occuper des animaux :
- la promenade ;
- la visite ;
- la garde à domicile.

La promenade des animaux

Cette mission consiste simplement, pour le pet sitter, à promener le chien. Cela permet de répondre à différents besoins. Par exemple, un maître qui s’absente toute la journée pour travailler souhaite que son chien puisse malgré tout se promener. Cela peut aussi s’avérer indispensable pour une personne qui rencontre, de manière provisoire ou durable, des problèmes de mobilité.

Imaginons par exemple le maître d’un chien qui vient d’avoir un accident et qui se retrouve durant quelque temps en fauteuil roulant. Le pet sitter sera parfaitement indiqué pour promener son chien et réaliser cet acte dont il est momentanément privé.

La visite aux animaux

Cette fois, le pet sitter ne fait pas que promener l’animal. D’ailleurs, s’il s’agit d’un chat, la promenade n’est pas nécessaire. La visite aux animaux permet aux propriétaires qui ont dû s’absenter quelques jours de s’assurer que leur animal est nourri, qu’il reçoit des câlins, que quelqu’un vient jouer avec lui, etc. Cela peut également répondre aux besoins d’une personne dont l’amplitude horaire est importante et qui souhaite que son animal ne soit pas seul toute la journée.

La garde à domicile

Si le pet sitter opte pour cette solution, il doit cette fois garder l’animal chez lui. Cela s’avère très utile lorsqu’un maître s’absente durant le week-end ou les vacances, voire dans le cadre de son travail et qu’il ne souhaite pas que son animal reste seul chez lui. Le pet sitter doit pouvoir accueillir l’animal dans les meilleures conditions. Cette fois, il doit accomplir tous les actes nécessaires au quotidien : promenade, jeu, nourriture, câlins.

Qui peut garder des animaux contre rémunération ?

Dans l’absolu, tout le monde peut devenir pet sitter. Même un adolescent peut promener un chien pour rendre service à des voisins, des amis ou de la famille. Cela ne demande pas de connaissance spécifique. Il en va de même si le pet sitter nourrit l’animal et lui rend visite de temps à autre.

En revanche, il est interdit de garder un animal à domicile sans une formation minimale. Le pet sitter doit suivre une formation de 14 heures pour acquérir les connaissances nécessaires aux bons soins des animaux. Cela lui permet d’obtenir une attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques : l’ACACED. Si vous gardez un animal de compagnie à domicile contre rémunération sans cette attestation, vous encourez une amende de 7 500 €.

Sachez qu’il existe des formations de pet sitter. Si cela n’est pas indispensable, cette solution peut rassurer les maîtres qui n’ont pas nécessairement envie de confier leur animal à n’importe qui.

Comment devenir pet sitter ?

Le travail de pet sitter, comme celui de baby sitter, ne permet pas véritablement de vivre. C’est plutôt un complément qui permet d’arrondir les fins de mois. Pour autant, légalement, il est interdit de travailler sans être déclaré.

Le besoin d’un pet sitter étant ponctuel, le maître n’optera pas pour le salariat, ce sera trop complexe à gérer.

D’autre part, le chèque emploi service universel (CESU) est une solution parfaite pour les petites missions. Or, la garde d’animaux n’est pas éligible à ce système de paiement.

Si vous êtes amené régulièrement à promener des animaux, à leur rendre visite ou à les garder à domicile, la solution peut-être de créer une autoentreprise. C’est la forme la plus simple en termes de gestion, elle sera parfaitement adaptée. De plus, vous ne payez des charges que lorsque vous déclarez du chiffre d’affaires, c’est idéal pour une activité qui n’est pas régulière.

En outre, l’autoentreprise est compatible avec un emploi salarié, c’est donc parfait si vous cherchez simplement à obtenir un complément de revenus.

Quelle est la rémunération d’un pet sitter ?

Les revenus d’un pet sitter ne sont pas très élevés pour en faire un revenu principal, mais cela peut devenir intéressant dans le cadre d’un revenu complémentaire. En moyenne, voici les tarifs appliqués par les pet sitters :
- promenade : de 7 à 15 € par promenade ;
- visite : de 8 à 18 € par visite ;
- garde à domicile de 10 à 20 € par jour.

Pour un étudiant, cette solution peut paraître idéale dès lors qu’elle est compatible avec son emploi du temps. À raison de deux promenades par jour, sur 30 jours, il peut espérer gagner 330 €, ce qui est loin d’être détail pour un étudiant, même s’il faut enlever environ 20 % de charges dans le cadre de l’autoentreprise.

Comment trouver des animaux à garder ?

Il existe aujourd’hui des sites internet qui mettent en relation les maîtres et les pet sitters. C’est le cas notamment d’Animaute ou de Holidog. Les maîtres indiquent leurs besoins et leur ville, ils trouvent une liste de pet sitters et peuvent consulter leur profil. Pour les pet sitters, cela permet de bénéficier d’un visibilité importante.

Bien sûr, il existe d’autres biais pour trouver un animal à garder ou à promener. Vous pouvez utiliser l’ancienne méthode qui consiste à mettre des annonces dans les petits commerces. Vous pouvez aussi publier une annonce sur un site entre particuliers tel que le Bon Coin qui est consulté par des millions d’internautes.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.