Produits d'épargne : gare aux arnaques en ligne !

Marie Caillet - publié le 03/02/2021 à 18:00

Depuis quelques années, les produits d'épargne classiques sont insuffisants pour contrer l'inflation et investir sérieusement. Livret A à 0,5 % d'intérêt, PEL à 1 %... Devant ces rendements mitigés, il est tentant de se tourner vers d'autres placements. Mais prudence ! Sur la route pavée d'or des placements lucratifs, certains pavés sont en toc.

Des offres frauduleuses en augmentation

C'est une réalité pointée par l'ACPR (l'Autorité de Contrôle Prudentiel) : les faux produits d'épargne sont en augmentation constante. Plus de 1000 faux ont été enregistrés en 2020, et la perte s'élève à un milliards d'euros de 2017 à 2019.

Les produits d'épargne en question ? De faux livrets ou crédits promus par des enseignes fallacieuses bien rôdées. Faux sites de trading, faux cabinets d'avocats, fausses plateformes de crowdfunding... Les sites inspirent confiance et les logos sonnent vrai. Autant de raisons d'être particulièrement vigilant au moment d'investir en ligne.

Comment repérer une arnaque sur un produit d'épargne ?

Tout n'est pas arnaque sur Internet. Vous pouvez tout à fait choisir un intermédiaire autre que votre banque si vous voulez investir. En revanche, il est indispensable d'ouvrir l'œil. Quelques indices ne vous tromperont pas :

  • Les promesses mirobolantes. Qu'elles soient affichées sur un site ou avancées par une personne physique, des chiffres qui crèvent le plafond doivent éveiller votre vigilance.
  • Le démarchage. Certains arnaqueurs passent par les mails ou les messages privés pour alpaguer leurs cibles. Cela doit systématiquement vous mettre en alerte. Surtout si votre interlocuteur se montre insistant, vous presse pour investir ou encore vous demande un justificatif : attention à l'usurpation d'identité.
  • L'adresse du site. Certaines arnaques sont très bien ficelées et imitent avec succès des sites connus pour inspirer confiance. Lisez bien l'URL et comparez avec une recherche pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'un site copié.

Réflexes et bonnes pratiques pour investir en ligne

Vous avez esquivé les pièges les plus évidents ? Ne baissez pas votre garde pour autant : plusieurs éléments restent à vérifier pour être sûr à 100 % de recourir à un produit d'épargne certifié. Voici 5 réflexes à avoir impérativement :

  • Consulter la liste noire de l'Autorité des Marchés Financiers. Actualisée régulièrement, elle répertorie tous les sites frauduleux et faux produits d'épargne. Prenez le temps de taper le nom de votre produit ou enseigne pour vous assurer qu'elle n'y figure pas.
  • Éviter certains marchés. Vin, or, pierres précieuses, bitcoin... Tous ces marchés véhiculent une idée d'argent rapide et facile. Ce qui peut se vérifier, à condition d'avoir de solides connaissances... et bien sûr, un placement certifié. Mieux vaut choisir d'autres marchés si vous êtes novice.
  • Privilégier les plateformes connues. L'univers du trading regorge de bas-fonds. Pour commencer à investir, souscrivez à des produits d'épargne fiables ou participez à des plateformes d'investissement ou de crowdfunding reconnues.
  • Croiser les informations. Même si le placement ou le produit d'épargne que vous vous apprêtez à choisir a été conseillé par un proche de confiance, méfiez-vous du bouche à oreille. Une recherche sur Internet est indispensable.
  • Chercher le numéro d'enregistrement à l'AMF. Cette dernière bonne pratique est la plus sûre pour esquiver toute arnaque. Quel que soit votre interlocuteur, votre site ou votre plateforme, demandez ou vérifiez toujours la présence d'un numéro d'enregistement à l'Autorité des Marchés Financiers. Vous pouvez aussi vérifier vous-même sur Regafi, un annuaire qui répertorie tous les sites, sociétés et agences agréés.

Ouvrir un produit d'épargne sans passer par sa banque, c'est possible, c'est parfois plus intéressant... mais ce n'est pas sans risque. Inspectez toujours très soigneusement le produit d'épargne ou le placement qui vous intéresse pour vous prémunir d'ecroqueries : perte d'argent, usurpation d'identité ou récupération d'informations confidentielles.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.