Comment bien choisir son achat immobilier ?

Fabienne Cornillon - publié le 23/07/2019 à 09:00

Vous envisagez de plonger dans le grand bain et d'acheter votre résidence principale ? Nous vous proposons quelques précieux conseils pour faire le bon choix et être certains d'acheter un bien immobilier conforme à toutes vos exigences. 

Trouver le bon financement pour son achat immobilier

Dans le cadre d'un achat immobilier, tout commence par le financement. Bien acheter son bien immobilier, c'est donc en premier lieu trouver le meilleur crédit pour alléger votre budget. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous adresser à un courtier immobilier. En effet, ce professionnel connaît parfaitement le fonctionnement des banques, il sait comprendre votre profil et mettre en avant vos atouts pour obtenir le meilleur taux d'intérêt, mais aussi la meilleure assurance emprunteur. 

Bien sûr, cela a un coût. Mais c'est en réalité comme un investissement qu'il faut considérer l'intervention d'un courtier immobilier. De fait, son intervention coûte en moyenne 1 500 €, mais le gain estimé s'élève à plusieurs dizaines de milliers d'euros la plupart du temps. 

Dès lors que vous avez trouvé un financement, vos recherches peuvent commencer. Cela vous donnera une idée du budget que vous pouvez attribuer à votre projet immobilier et vous évitera un coup de cœur que vous ne pourriez vous offrir. 

Déterminer ses besoins

Le premier conseil pour bien choisir son achat immobilier est de ne pas foncer tête baissée. Vous allez passer quelques années dans votre maison ou appartement, peut-être toute une vie, vous devez donc prendre le temps d'étudier vos besoins précis. Voici quelques questions à vous poser avant d'acheter :

  • ma situation professionnelle et personnelle est-elle stable ?
  • combien d'années vais-je conserver ce bien ?
  • vais-je y fonder une famille ?

Toutes ces questions auront un impact sur votre choix. Cela va notamment déterminer la surface du bien à acheter. Si vous êtes célibataire sans enfants, nul besoin d'acheter un 300 m². S'il s'agit d'un premier investissement et que vous envisagez de vendre à court terme, là encore, inutile de prendre trop grand.

En revanche, si vous êtes un jeune couple et que vous souhaitez fonder une famille, cette fois la donne est différente. Vous devez, avant votre achat, anticiper ce bouleversement et prévoir assez d'espace pour chacun. La pièce de vie et le nombre de chambres doivent être adaptés

Achat immobilier : maison ou appartement ?

Là encore la question doit être posée avant tout achat immobilier. Cela va dépendre de vos attentes, mais aussi de votre avenir. Un appartement en centre-ville lorsque l'on est jeune pour accéder à tout sans prendre sa voiture peut être à privilégier. Pour une famille avec des enfants, la tentation est forte d'acheter une maison pour offrir à leurs petits un peu de calme et d'espace à l'extérieur afin qu'ils puissent jouer en toute sécurité. De même, si vous aimez profiter d'un espace extérieur, la maison peut être la solution pour éviter le vis-à-vis. 

Ce sont toutes ces questions qui vont construire votre projet et vous permettre de déterminer le bien immobilier le mieux adapté à votre profil.

Achat neuf, construction ou immobilier ancien ?

Autre point important à étudier. En effet, cela va impacter le prix de votre achat, mais aussi votre confort durant quelque temps.

J'achète du neuf

L'achat neuf est la solution confort. Vous posez simplement vos valises et pouvez profiter pleinement de votre nouvel environnement. Dans le cadre de l'achat d'un bien immobilier dans l'ancien qui a fait l'objet d'une rénovation, il en sera de même.

Je fais construire ma maison

Certains préfèrent créer leur propre espace de zéro et envisagent ainsi la construction. Toutefois, avant de vous lancer dans un tel projet, assurez-vous que vous avez du temps pour venir contrôler le chantier régulièrement. Soyez certain de choisir le bon constructeur. Privilégiez un professionnel qui a pignon sur rue et qui exerce depuis longtemps, plutôt qu'une entreprise qui n'offre pas de garanties et qui propose un tarif trop attractif. 

Je rénove

Enfin, la solution souvent la plus économique est l'achat immobilier avec travaux. Le prix d'achat est moins élevé et, si vous êtes capable de réaliser une grande partie des travaux vous-même, vous allez faire baisser très sensiblement le coût global de votre projet immobilier. 

La question est cependant de savoir combien de temps dureront les travaux et quelle sera leur importance. S'il s'agit de lourds travaux, vous devrez payer à la fois votre crédit immobilier et un loyer. Vous pouvez également faire le choix de vivre dans un chantier ou dans un mobil-home dans votre jardin. Dans ce cas, soyez certain que ce manque de confort n'aura pas d'impact sur votre quotidien.

Bien choisir son environnement

Un achat immobilier ne doit pas uniquement tenir compte du bien lui-même. En réalité, vous achetez un environnement. Voici les points à vérifier selon votre situation :

  • proximité des écoles ;
  • proximité des transports en commun ;
  • proximité des espaces verts ;
  • proximité des équipements culturels et sportifs ;
  • proximité des lieux de convivialité ;
  • présence d'entreprises ;
  • présence de voisins ;
  • etc.

Étudier le marché immobilier

Naturellement, votre achat immobilier ne pourra se faire sans un minimum de connaissance du marché local. Cela vous permettra de vous faire une idée des prix pratiqués et, surtout, de vous assurer que vous achetez au bon prix. Certains vendeurs estiment eux-mêmes leur maison en se basant sur des considérations sentimentales ou en fonction de la somme dont ils ont besoin. 

En faisant un tour d'horizon des biens similaires à vendre dans un même secteur, vous pourrez constater le niveau moyen des prix proposés. 

Si vous avez un coup de cœur pour un bien et que vous jugez qu'il est surévalué, n'hésitez pas à tenter une négociation, les prix sont souvent fixés avec une marge permettant au vendeur de baisser son prix. 

Attention toutefois : si un bien est au prix du marché et que vous avez un coup de cœur, ne négociez pas trop. De fait, si vous baissez le prix et qu'un autre acquéreur fait une offre au prix, c'est à lui que reviendra le bien. 

Faire des visites pour comparer

Regarder des annonces sur internet n'est pas suffisant. Faire des visites permet de mieux considérer l'environnement du bien, mais aussi de se faire une idée plus précise de ses prestations. Vous pourrez apprécier les surfaces et savoir si cela vous correspond. Mais vous pourrez également déceler des problèmes tels que ;

  • des fissures ;
  • de l'humidité ;
  • une mauvaise isolation ;
  • un réseau de chauffage peu performant ;
  • une toiture à refaire ;
  • des malfaçons ;
  • un réseau électrique pas conforme aux normes ;
  • etc.

N'hésitez pas à profiter de vos visites pour poser des questions au vendeur ou à l'agent immobilier sur le bien que vous convoitez et à demander des justificatifs des travaux réalisés récemment le cas échéant. 

Bien connaître les charges

Enfin, si votre conseiller bancaire a pu vous proposer un financement et estimer les mensualités que vous pouviez raisonnablement rembourser, n'oubliez pas qu'un achat immobilier engendre des frais récurrents. Ainsi, avant de vous lancer, demandez quelques informations essentielles :

  • le montant de la taxe d'habitation ;
  • le montant de la taxe foncière ;
  • le montant des charges s'il s'agit d'une copropriété ;
  • la facture d'énergie et d'eau des occupants actuels le cas échéant. 

Si vous achetez en copropriété, demandez le dernier compte-rendu de l'assemblée générale afin de déterminer les travaux qui ont été votés et financés et les travaux envisagés à court terme. 

Bon à savoir : de manière générale, tous les travaux votés avant la signature de la promesse ou du compromis de vente sont à la charge du vendeur. 

Tous les guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.