Avec la crise sanitaire, la Bretagne fait le plein d’arrivants

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 28/01/2021 à 10:38

L’air pur, l’odeur des marées, les embruns, et une campagne verte et tranquille. Plus que jamais, la Bretagne semble séduire de nombreux Français lassés de la ville et de la crise sanitaire.

Bretagne
Les nouveaux arrivants rêvent d'une vie plus calme, et de quitter les grandes agglomérations.

Fuir le Covid en Bretagne

C’est un phénomène que les Bretons observent depuis le premier confinement. Depuis le mois de mars dernier, les communes de Bretagne voient s’installer de nouveaux arrivants. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que signifie une telle arrivée en masse ? La réponse se trouve dans la crise que la France traverse actuellement, avec le Covid-19.

Fuir la ville, retrouver du calme, profiter du télétravail qui s’est généralisé. Ce triptyque a résonné au cœur de nombreux Français qui, venant d’un peu partout, ont décidé de s’installer en Bretagne. Au point que la région la plus à l’ouest du pays est devenue une véritable destination à la mode. Ce qui s’en ressent sur le marché immobilier local, où les ventes ont explosé.

Une explosion du marché de l'immobilier

France 3 Bretagne affirme même que certains acheteurs sont prêts à signer avant même d’avoir visité. Un phénomène rarissime dans cette région. Et alors que les prix de l’immobilier continuent de grimper dans la majorité des grandes villes de province, la Bretagne pourrait également être touchée par cette inflation, en raison de la tendance qui se dessine depuis près d’un an maintenant.

Les nouveaux arrivants ne quittent pas forcément leur vie d’avant. Très souvent, ils conservent leur job. Mais avec la généralisation du télétravail, les déménagements sont plus faciles. Certains n’hésitent pas à passer une grande partie de leur semaine dans leur nouveau lieu de vie, revenant sur leur lieu de travail pour un ou deux jours seulement. Un équilibre qui semble fonctionner !

À lire aussi Votre séjour pas cher en Bretagne

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.