Immobilier : à Paris les prix semblent baisser

Paolo Garoscio - publié le 14/08/2020 à 14:50

Bonne nouvelle ou faux espoir ? Une étude menée par le site PriceHubble semble dévoiler un début de baisse des prix dans la Capitale française qui connaît, depuis des années, un effet « bulle immobilière ». Mais la réalité pourrait être toute autre.

immobilier paris achat coût prix
L'immobilier à Paris est sous l'effet d'une bulle.

Paris : une baisse du prix moyen au mètre carré

Publiée le 12 août 2020, l’étude menée par PriceHubble, start-up spécialisée dans l’analyse de données immobilières, dévoile que sur les sept premiers mois de l’année 2020, les prix au mètre carré à Paris ont chuté. La baisse n’est pas impressionnante, à peine 0,42%, mai il s'agit d' une tendance inédite qui tranche avec la hausse constante des dernières années dans la Capitale et qui y a rendu l’accès à la propriété quasiment prohibitif.

En termes de valeur, PriceHubble souligne en effet qu’au mètre carré, le prix de l’immobilier à Paris était de 12.000 € en moyenne en janvier 2020 contre… 11.950 € en juillet 2020. Une baisse qui pourrait être liée au confinement et à la crise économique, mais qu’il ne faut pas surinterpréter : les notaires comme les agents immobiliers jugent improbable que le prix des appartements et maisons dans la Capitale baisse en 2020, tablant au mieux sur une stagnation.

Une étude sur… les prix affichés sur Internet

Si l’étude PriceHubble montre une baisse des prix de l’immobilier, il s’agit de ceux affichés sur les sites de petites annonces. Or, comme l’explique Laurent Vilmont, président du réseau d’agences Century21 interrogé par Le Parisien, ce n’est pas le prix final de vente. Et c’est bien ce prix-là, soit la somme d’argent qui passe par les mains des notaires, qui va faire foi pour donner la tendance.

La baisse des prix affichés par les propriétaires vendeurs pourrait être une tentative pour attirer plus de potentiels acheteurs alors que le marché tourne malgré tout au ralenti. Mais cette baisse peut facilement être compensée par une baisse de la marge de négociation acceptée, la négociation étant une pratique courante dans l’immobilier et pouvant faire baisser le prix final de 5% voire plus.

À lire aussi Comment négocier le prix d'un bien immobilier ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.