Immobilier : bientôt de nouvelles aides pour pouvoir acheter !

Jean-Baptiste Giraud - publié le 11/09/2020 à 15:00

Alors que d'un côté, les banques ferment progressivement les vannes du crédit immobilier en refusant deux fois plus de dossiers de prêts aujourd'hui, comparé à ce qui se faisait avant le confinement, le gouvernement réflechit à de nouvelles aides à l'achat, réservées à l'immobilier neuf. 

immobilier
Le gouvernement réfléchit à de nouvelles aides pour l’immobilier neuf.

Le PTZ relancé en 2022 ?

Premier dispositif d'aide qui pourrait être réinventé complètement, le PTZ ou prêt à taux zéro. Alors qu'il était prévu de le diminuer progressivement pour le faire totalement disparaître, il se dit que le gouvernement pourrait faire machine arrière. il faut dire que le dispositif a de très grands atouts : dans sa formule originale, il permettait de financer jusqu'à 40% du bien acheté, à taux zéro donc, le tout, avec la garantie de l'État. Réduit à 20% cette année, et donc, en théorie condamné à disparaître d'ici 2022, il pourrait être relancé.

En revanche, le PTZ nouvelle formule pourrait cibler les projets immobiliers de reconstruction de maisons à neuf, ou de construction de maisons sur des terrains qui n'étaient pas précedemment agricoles, et transformés pour l'occasion en terrains constructibles. En bref, l'idée est de réserver l'aide aux projets qui impactent le moins possible l'occupation des sols. 

Le Pinel nouvelle formule « adapté à la réalité »

Un autre dispositif d'aide à la construction de logements neufs pourrait aussi être revisité de fond en comble : le Pinel. Ce dispositif, destiné aux investisseurs, qui leur permet de défiscaliser une grosse partie de leur placement, est aujourd'hui sectorisé : il fonctionne dans des zones bien précises (qui correspondent à autant de liste de villes ou de cantons), dans des conditions bien précises. 

Seulement voilà, ces zones, au nombre de cinq, qui correspondent à cinq plafonds de loyers maximum autorisés, répondent finalement assez mal à la diversité de situations que l'on peut trouver sur le territoire français. Résultat, le ministère du Logement plancherait sur une meilleure "territorialisation". Il lui reste à inventer un mécanisme qui permettrait de multiplier les projets éligibles à l'investissement Pinel, sans que les plafonds de loyers ne viennent interférer.

Une chose, malheureusement, risque de refroidir les ardeurs de ceux qui veulent acheter ou investir dans l'immobilier neuf : ces mesures ne seront peut-être pas lancées en 2021, mais en... 2022 ! Maintenant, on peut aussi rêver que le gouvernement, anticipant le risque d'un effondrement de la construction l'an prochain, décide d'accélerer les choses, et donc de mettre en place ces nouvelles règles dès janvier 2021… 

À lire aussi Comment négocier le prix d'un bien immobilier ?

 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.