Immobilier : investir pour moins de 100.000 euros c’est possible… mais pas n’importe où

Nicolas Boutin - publié le 15/10/2020 à 17:00

Comment investir dans l’immobilier lorsque l’on ne peut pas y engager plus de 100.000 € ? Si le marché de l’immobilier flambe dans certaines grandes villes, d’autres villes plus modestes offrent des opportunités abordables.

immobilier
De Grenoble à Lorient, de Nancy à Tours, certaines villes permettent d’investir pour un budget moins conséquent que dans les grandes métropoles.

Des villes plus modestes mais tout aussi attractives

Avec 100.000 € en poche, pas la peine d’espérer trouver la bonne affaire en terme d'immobilier à Paris, Lyon, Nice, Strasbourg, Lille ou Nantes, à moins d’opter pour une microsurface de moins de 15 m². D’autres villes, de taille moyenne mais tout aussi attractives peuvent permettre de trouver son bonheur à des prix moindres.

Avec un budget de 50.000 €, les premiers studios de 20 m² sont accessibles à Grenoble, Amiens, Brest, Le Havre, Villeurbanne, Tours, Metz, Nancy, Reims ou Lorient par exemple. Des agglomérations attractives pour leurs facultés ou les grandes écoles mais aussi pour des centres hospitaliers, d’activités ou d’affaires qui amènent sur le marché un bon nombre de locataires potentiels.

Immobilier : neuf ou ancien ?

Dans une fourchette de 60.000 à 100.000 € dans ces agglomérations, vous pouvez même vous offrir un grand studio ou un deux-pièces. Deux choix s’offrent à vous par la suite. Investir dans le neuf, où, si les prix sont plus élevés, les charges et les travaux sont moins importants que dans l’ancien, ou inversement.

Autre solution, proposée par lerevenu.com, celle du démembrement de propriété qui connaît une décote de 30 à 50%. Vous n’êtes alors propriétaire que de la nue-propriété du bien pendant une période donnée, l’usufruit étant détenu par un bailleur institutionnel qui exploite le logement neuf ou rénové pendant une période de quinze à vingt ans.

À lire aussi Vente immobilière aux enchères : comment acheter son bien immobilier moins cher ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.