Immobilier : le prix des locations en hausse

Quitterie Desjobert - publié le 15/09/2020 à 14:49

Louer un appartement cette année vous coûtera plus cher que l’an dernier. L’étude sur le marché de la location de SeLoger met en avant une hausse de 3% des prix des appartements meublés et de 2% pour les logements vides, dans les villes de plus de 100.000 habitants. 
 

location, logement, vide, meublé, augmentation, loyer
En moyenne, le prix de la location d'un meublé a augmenté de 3% sur un an.

Hausse des loyers d'appartements meublés de 3% en moyenne sur un an

En France, pour l’année 2019, 38% des logements loués étaient des meublés. Le meublé est une forme de location qui séduit de plus en plus et particulièrement les jeunes. Selon SeLoger, cette solution coûte en moyenne 15 à 20% plus cher que la location d’un logement vide. Il faut en moyenne prévoir 744 euros mensuels pour un meublé. 

La plus forte hausse des loyers pour la location d’un bien meublé a été enregistrée à Strasbourg, où en moyenne le loyer coûte 17% de plus que l’an dernier. Lyon suit de très prêt la ville alsacienne avec une hausse de 16% des loyers en moyenne sur la même période. Si la tendance est à l’augmentation, certaines villes subissent un effet inverse, comme Montreuil, où est enregistrée une chute de 12% des prix des loyers pour les meublés sur une période d’un an.
 

Logement vide : augmentation moyenne de 2% du loyer sur un an

Si le logement meublé séduit de plus en plus, le logement vide reste le favoris des locataires. SeLoger met en avant une hausse moyenne de 2% des loyers pour la location de biens immobiliers vides. En moyenne, il faut compter 702 euros mensuels pour la location. Cependant, les prix restent très variables en fonction des villes. Ainsi, louer à Paris coûtera en moyenne 1.579 euros par mois, contre 484 euros à Limoges. 

Ainsi, le prix de la location pour les logements nus a augmenté dans de nombreuses villes. À Boulogne-Billancourt, l’augmentation est la plus forte, avec une hausse de 13% sur un an. Tout comme pour les logements meublés, certaines villes vont à contre-courant, comme Clermont-Ferrand où les loyers baissent de 4%, ou encore Annecy où la baisse est de 3%. 

À lire aussi Vous quittez votre logement en location ? Tout ce qu'il faut savoir sur le préavis !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.