Immobilier : qui a vraiment profité de la crise sanitaire ?

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 21/01/2021 à 11:29

Les taux de crédit restent très bas. De manière générale, en matière d'immobilier, la crise sanitaire a profité aux riches et aux jeunes ménages.

Crédit immobilier
Les moins de 35 ans représentent une part importante du marché du crédit immobilier.

Des taux de crédit toujours bas

À toute chose malheur est bon dit le dicton. Ce dernier se vérifie une fois encore avec la crise sanitaire. Depuis un an, le pays est englué par le coronavirus. De nombreux secteurs de l’économie en souffrent. Pourtant, cette crise sanitaire et économique aura permis à certains de réaliser des opérations financières intéressantes. Parmi eux, les jeunes emprunteurs immobiliers.

Bien que les banques aient resserré leurs conditions d’accès aux crédits, les taux immobiliers demeurent encore très bas. Ce qui permet d’acheter son logement et d’investir dans la pierre à un niveau vraiment attractif. Pour exemple, le taux de crédit moyen pour l’année 2020 s’établissait à 1,17%. Difficile de faire la fine bouche à un tel niveau. Ce qui a évidemment profité aux jeunes ménages.

De solides garanties financières

Évidemment, il faut maintenant présenter de solides garanties financières pour décrocher un crédit immobilier. Les temps sont durs et les banques ne prennent pas de risques. Mais pour ceux qui ont une situation financière solide, cette tendance est du pain béni. Et alors que l’on pourrait croire que les jeunes aient payé un lourd tribut, c’est tout l’inverse. Ce sont les moins de 35 ans qui restent les plus nombreux sur le marché du crédit immobilier.

Ce qui confirme que les banques ne sont toutefois pas insensibles à la situation de ces jeunes ménages, qui ont un besoin de logement plus important que la moyenne. Néanmoins, la question financière demeure primordiale pour les créditeurs. Mais un jeune avec un bon dossier n’aura aucune raison de se faire refuser un crédit en raison de son âge. Un bon point.

À lire aussi Les freins à l'emprunt après 60 ans

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.