Immobilier : vous pouvez de nouveau faire des visites

Paolo Garoscio - publié le 30/11/2020 à 08:00

Vous avez un projet immobilier qui a été stoppé net à cause du reconfinement généralisé de la population en novembre 2020 ? Bonne nouvelle : vous allez pouvoir tout relancer, surtout si vous n’étiez qu’en phase de recherche (les banques et autres services n’ayant pas fermé en novembre 2020, les dossiers déjà déposés pouvaient continuer d’avancer) ; les visites sont à nouveau autorisées.

agence immobiliere visite vente location
Les agences immobilières peuvent reprendre leurs activités mais en respectant un protocole sanitaire strict.

Des visites pour les achats et les locations

Depuis le 28 novembre 2020, date de réouverture de l’ensemble des magasins en France, les agences immobilières peuvent également rouvrir leurs portes. Avec cette autorisation, c’est tout le marché immobilier, que ce soit celui de la location ou celui de l’achat, qui repart : outre la fermeture des agences, les agents immobiliers n’avaient pas non plus le droit de faire visiter des biens, même vides, ce qui n’a pas manqué de provoquer l’incompréhension des professionnels du secteur.

Toutefois, selon Le Figaro, le protocole négocié entre le secteur et l’exécutif mettrait des limites à ce que peuvent ou ne peuvent pas faire les agents immobiliers. Et cela commence par les biens qu’ils ont le droit de faire visiter : seulement ceux ayant pour objectif de devenir la résidence principale des clients, que ce soit en location ou en vente.

Les visites groupées interdites, mais pas que…

Afin de garantir la sécurité de tous, le protocole prévoit l’interdiction des visites groupées, très utilisées dans les zones tendues, surtout pour de la location. Les agents immobiliers auront donc la lourde tâche de choisir certains profils… ce qui risque de pénaliser les dossiers les plus fragiles. Pour les étudiants et les jeunes, ça risque de représenter un problème majeur.

Enfin, toujours selon le Figaro, les seniors (+65 ans) et les femmes en fin de grossesse ne pourront pas visiter d’appartements, tout comme les personnes ayant des pathologies chroniques ou lourdes. Objectif : protéger les personnes fragiles et éviter que la visite ne se transforme en drame familial.

Les visites seront plus espacées, ne pourront durer plus de 30 minutes, et chaque participant devra signer une feuille de présence pour permettre le traçage des personnes contaminées par le Covid-19.

À lire aussi Immobilier : 5 signes que vous devriez faire une offre d’achat au prix

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.