Propriétaires bailleurs : la location longue durée plus rentable qu’Airbnb

Paolo Garoscio - publié le 10/07/2020 à 14:30

La crise du coronavirus, partout dans le monde, a touché un secteur en particulier : celui du tourisme. Hôtels et voyagistes souffrent, mais un autre secteur est tout autant en crise : celui de la location de vacances entre particuliers, via notamment les plateformes Internet comme Airbnb. Selon une étude de Flatlooker, c’est simple : ce type de location n’est plus aussi rentable.

location temporaire rentabilité appartement tourisme
Louer sur Airbnb ne sera pas aussi rentable en 2020.

Les touristes vont se faire rares au moins jusqu’à l’été 2021

L’été 2020 sera un annus horribilis pour le tourisme : si les Français sont invités à prendre leurs congés à l’intérieur des frontières de l’Hexagone, pour consommer local, mais également pour être parés en cas de « deuxième vague », les touristes étrangers, par la force des choses, seront aux abonnés absents. Le site de location Flatlooker estime, pour son étude publiée le 10 juillet 2020, que le tourisme ne retrouvera pas son niveau d’avant crise avant mi-2021.

Le site a donc réalisé trois simulations pour répondre à cette question : en cette période de crise, quel type de location est la plus rentable pour les propriétaires ? La courte durée, la longue durée ou une version mixte ? Le site a basé son étude sur la location d’un appartement de 40 mètres carrés à Paris, mais elle peut facilement être extrapolée.

La location mixte : la meilleure solution

Désormais, la location de courte durée n’est plus la meilleure solution : selon Flatlooker, louer cet appartement de cette façon entre août 2020 et août 2021 rapporterait un revenu net de 7.680 €. Les revenus sont largement réduits à cause des frais payés par le propriétaire : taxe d’habitation, coûts en gestion, factures d’énergie…

La plupart de ces frais sont, par contre, transférés à la charge du locataire si le logement est loué à l’année, notamment les factures d’énergie et la taxe d’habitation. Louer l’appartement de 40m² à 1.200 € par mois en longue durée permettrait de dégager, selon Flatlooker, 8.610 € nets.

La solution la plus rentable est la solution « mixte » : une location dans le cadre d’une mobilité temporaire ou auprès d’un étudiant, avec une libération de l’appartement à temps pour le faire basculer sur une location de courte durée durant les congés d’été 2021. Dans ce cas, entre août 2020 et août 2021, les revenus nets dégagés atteindraient 10.370 €.

À lire aussi Randonnée, la liberté n'a pas de prix !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.