Devenir propriétaire : êtes-vous vraiment prêt ?

La rédaction - publié le 12/09/2019 à 14:30

Selon les statistiques publiées par l’INSEE en novembre 2015, environ deux Français sur trois sont propriétaires d’un bien immobilier. Avant d’investir, prenez toutefois le temps d’évaluer les risques et la rentabilité pour éviter les mauvaises surprises.

Evaluez votre situation personnelle

Pour savoir si vous êtes prêt à acheter une maison, vous devez procéder à une petite introspection. Il est important d’évaluer en premier lieu votre stabilité, aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, si vous êtes célibataire ou en début de carrière, il est trop tôt pour un achat immobilier. Vous allez peut-être déménager à l’autre bout de la France ou même à l’étranger dans quelques années. Vous risquez de sacrifier vos économies dans un logement que vous revendrez à perte plus tard. Il est donc plus sage de reporter votre premier achat de logement pour avoir le temps de mieux déterminer votre projet d’avenir.Par ailleurs, êtes-vous prêt à endosser les responsabilités d’un propriétaire ? Effectuer la révision de la chaudière, réparer un robinet ou un toit qui fuit, entretenir les canalisations, sont autant d’obligations auxquelles on échappe quand on est simple locataire. Avez-vous le temps et l’énergie nécessaires pour aménager votre nouvelle maison ? Cela suppose un investissement financier mais aussi personnel de votre part. Si votre travail ne vous laisse aucun répit, ce n’est pas le bon moment pour acheter.Investissez dans un patrimoine jusqu’à 4% de rendement

Evaluez votre situation financière

Avant d’acheter une maison, demandez-vous si vous disposez du budget nécessaire. Pour contourner ce type d’obstacles, vous pouvez recourir à différentes aides si vous répondez aux conditions requises. Il s’agit notamment du prêt à l’accession sociale (PAS) et du prêt à taux zéro (PTZ) octroyé par l’État, les villes ou les collectivités. Vous pouvez aussi obtenir un prêt du côté des caisses de retraite complémentaire et mutuelles. Vous avez le choix entre toutes ces aides pour compléter le crédit immobilier que vous avez contracté auprès d’un établissement financier.Si vous êtes actuellement locataire, essayez de faire en sorte que les échéances de votre prêt se rapprochent de votre loyer mensuel. De cette façon, l’acquisition de la maison n’entraîne pas de déséquilibre dans votre budget et vous n’êtes pas obligé de faire trop de sacrifices. Vous devez également prévoir certaines charges supplémentaires comme l’augmentation de l’assurance habitation ou la taxe foncière. Il est donc important de bien peser le pour et le contre avant de prendre une décision, car l’acquisition d’une maison vous engage sur plusieurs années.

Diminuer ses impôts en devenant de propriétaire :

Il existe plusieurs produits de défiscalisation légaux qui vous permettent de réduire considérablement le montant de vos impôts. Vérifiez si vous êtes éligibles à des dimunutions d’impôts grâce à notre simulateur ci-dessous :Il existe plusieurs produits de défiscalisation légaux qui vous permettent de réduire considérablement le montant de vos impôts. Vérifiez si vous êtes éligibles à des dimunutions d’impôts grâce à notre simulateur ci-dessous :

Tous les guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.