Tout savoir sur les frais des agences immobilières

Fabienne Cornillon - publié le 27/02/2020 à 09:20

Les frais d’agence immobilière sont dus à l’agence qui vous a accompagné dans votre opération immobilière. Souvent jugés trop élevés, il existe des solutions pour les réduire, voire simplement les supprimer. Faisons un point sur ces frais pour mieux comprendre ce que vous devez payer.

À quoi correspondent les frais d’une agence immobilière ?

L’agent immobilier est un professionnel qui propose un véritable accompagnement. Il peut aider un propriétaire à vendre son bien ou un acheteur à trouver son futur logement. L’agence immobilière intervient également en matière de location. Là encore, elle peut intervenir auprès des deux parties, le bailleur ou le futur locataire.

Les frais d’agence ont pour vocation de rémunérer le temps passé par l’agent immobilier dans le cadre de cet accompagnement.

Ces frais peuvent comprendre diverses prestations :
- recherche d’un bien, d’un acheteur ou d’un locataire ;
- rédaction de l’annonce immobilière ;
- prise de photos pour l’annonce ;
- réalisation des diagnostics immobiliers ;
- estimation du bien ;
- représentation au cours des démarches ;
- etc.

Quel est le montant des frais d’un agent immobilier ?

Ces frais sont extrêmement variables d’une agence à l’autre. De manière générale, il faut compter entre 5 et 8 % du prix du bien dans le cadre d’une vente. Ainsi, pour un logement vendu à 200 000 €, la commission de l’agence immobilière sera comprise entre 10 000 € et 16 000 €.

Qui paie les frais d’agence ?

Dans le cadre d’une vente immobilière, c’est, la plupart du temps, l’acheteur qui va payer les frais d’agence. Il est toutefois possible que le vendeur les prenne en charge, une négociation peut être entamée entre les deux parties.

Quand devez-vous payer les frais de l’agent immo ?

Si vous achetez un bien immobilier, l’agence ne touchera pas de suite sa commission. En effet, elle devra attendre que l’acte de vente soit signé devant notaire. Le compromis ne suffit pas dans la mesure où la vente peut être annulée.

Location immobilière : des tarifs spécifiques

Dans le cadre d’une location immobilière, la loi Alur fixe les règles en matière de répartition des frais d’agence immobilière. Ainsi, le coût peut tout à fait être partagé entre le locataire et le bailleur. Pour la recherche, la rédaction du bail et la création du dossier du locataire, ce dernier ne peut payer plus de 12 € par m² de surface habitable en zone très tendue (10 € en zone tendue et 8 € dans les autres zones). Si l’agence se charge de l’état des lieux, une fois de plus, les frais peuvent être partagés. Cette fois, le plafond est de 3 € du m² de surface habitable.

Comment réduire les frais d’agence immo ?

Il existe aujourd’hui des solutions pour limiter le coût de vos frais d’agence immobilière.

En la matière, les prix sont librement fixés par les agences. Ainsi, il peut être envisagé de lancer une négociation. Pour un bien qui se vendra facilement, cela sera naturellement plus compliqué.  

La deuxième option consiste à faire une offre offensive pour votre bien immobilier. Vous avez repéré un logement qui pourrait vous correspondre, mais vous trouvez qu’il est trop cher ? Faites baisser le prix. Cela aura un triple impact :
- vous réduisez le prix d’achat ;
- vous réduisez les frais d’agence puisqu’il s’agit d’un pourcentage ;
- vous réduisez les frais de notaire puisqu’il s’agit également d’un pourcentage (entre 7 à 8 % dans l’ancien).

La troisième option est de ne pas vous adresser à une agence immobilière, mais à un mandataire immobilier. Ce professionnel est un indépendant. Et cela change tout. Une agence, lorsqu’elle facture des frais, doit donner une commission à l’agent qui a réalisé la vente. Elle doit également payer ses frais de structure et entretenir son réseau de franchisés ou d’agents indépendants.

Le mandataire, quant à lui, travaille la plupart du temps de chez lui. Les frais sont donc limités. De plus, travaillant seul, il ne doit reverser aucune commission, il perçoit seul les frais appliqués à son client. De ce fait, les mandataires appliquent une commission de l’ordre de 3 %. Pour un logement à 200 000 €, les frais passent ainsi de 10 000 € ou 16 000 € à 6 000 €. L’économie est loin d’être négligeable.

Comment ne pas payer les frais d’agence immobilière ?

Enfin, la meilleure solution pour faire des économies, c’est de ne pas payer de frais d’agence ! Comment faire ? Eh bien c’est simple, il suffit de ne pas prendre d’agence.

La vente entre particuliers se démocratise, et pour cause. Nous avons évoqué précédemment les frais, ils sont assez importants et grèvent le budget des vendeurs. Si vous souhaitez réduire le prix de votre investissement, il suffit de ne contacter que des vendeurs qui ne passent pas par une agence.

Attention toutefois, cela présente deux limites :
- le bien peut être surévalué ;
- le bien peut présenter des défauts que vous ne verrez pas.

Si vous vous lancez dans cette aventure pour économiser les frais d’agence immobilière, veillez à étudier le marché local pour être certain que le bien n’a pas été surévalué par le propriétaire. Si tel est le cas, n’hésitez pas à négocier.

D’autre part, assurez-vous que le bien ne présente pas de vices apparents qui pourraient engendrer des travaux à court ou moyen terme. Un agent immobilier est un expert qui a un devoir de conseil, se passer de ses services peut s’avérer risqué. Si vous n’avez aucune connaissance en termes de travaux, nous ne pouvons que vous conseiller de vous faire accompagner par une personne qui saura anticiper d’éventuels frais.

Tous les guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.