Comment louer un logement sans caution personnelle ?

Fabienne Cornillon - publié le 28/02/2020 à 15:36

Lorsque vous louez un appartement ou une maison, vous devez présenter des garanties à votre propriétaire. S’il juge qu’elles ne sont pas suffisantes, il est en droit de vous demander un garant également nommé « caution ». Si vous ne connaissez personne qui peut vous accompagner, voici nos conseils pour louer un logement sans caution personnelle.

Je n’ai pas de garant : quelles conséquences ?

Dans le cadre d’un investissement locatif, les propriétaires doivent s’assurer de percevoir leurs loyers. Parce qu’ils ont souscrit un crédit immobilier qu’ils doivent rembourser, parce qu’ils comptent sur ce complément de revenus, ils ne peuvent prendre de risques.

Lorsqu’ils mettent leur bien en location, ils demandent aux candidats des garanties financières. Cela passe par une étude de leur situation professionnelle et du niveau de leur salaire. En général, il est apprécié que le locataire gagne au minimum 2,5 à 3 fois le montant du loyer.

Toutefois, tout le monde n’est pas en mesure de présenter un tel niveau de revenus. Pour un loyer de 500 €, cela peut représenter 1 500 € net. La solution est donc de présenter une caution personnelle. Ainsi, le locataire demande à l’un de ses proches, souvent un parent, de se porter caution. Celui-ci signe un document qui l’engage à payer le loyer dès lors que le locataire n’est plus en mesure de le faire. Le garant doit lui-même présenter des revenus suffisants pour prendre le relais. Si tel n’est pas le cas, le bailleur peut refuser cette caution.

Mais cela n’est pas toujours possible. Parce que les revenus des parents ne sont eux-mêmes pas suffisants ou parce que le locataire est seul et ne trouve aucune caution personnelle, il se retrouve face à des difficultés pour trouver un logement.

La garantie Visale

Cette garantie couvre les loyers impayés. Cette caution est accordée par Action-Logement qui a pour mission de faciliter l’accès au logement des personnes les plus précaires.

Cette caution garantit les loyers qui ne dépassent pas 1 500 € à Paris et 1 300 € sur le reste du territoire français. La garantie Visale peut prendre en charge jusqu’à 36 impayés de loyers.

Cette solution permet également la prise en charge des travaux suite à des dégradations à hauteur de deux loyers (charges comprises).

La garantie Visale s’adresse aux locataires suivants :
- les personnes de 18 à 30 ans quelle que soit leur situation professionnelle ;
- les salariés du privé de plus de 30 ans qui intègrent leur logement dans les 6 mois après leur prise de poste, quelle que soit la nature de leur contrat (excepté les CDI confirmés) ;
- les ménages en intermédiation locative.

Le logement doit également respecter certaines conditions :
- il peut être meublé ou non ;
- ce doit être la résidence principale du locataire ;
- il doit faire l’objet d’un bail loi du 6 juillet 1989 ;
- le logement ne doit pas être conventionné (sauf ANAH et PLS) ;
- le logement peut être conventionné APL s’il appartient au parc social pour les étudiants ou les alternants ;
- le montant du loyer ne doit pas excéder les plafonds précités.

L’avantage de la garantie Visale réside dans le fait qu’elle est gratuite. Le locataire, s’il est éligible, pourra rassurer son propriétaire et ainsi accéder plus facilement au logement.

Bon à savoir : si la garantie est gratuite, sachez qu’Action-Logement pourra se retourner contre vous en cas de loyers impayés. De fait, la garantie Visale règle le loyer au propriétaire, ce loyer devra toutefois être remboursé ensuite par vos soins. Action-Logement définira avec un échéancier selon votre situation financière.

Trouver un garant en ligne

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions en ligne pour chaque situation. Vous souhaitez louer un logement sans caution personnelle ? Des sites peuvent vous aider.

Unkle

Unkle vous propose de devenir votre garant. Face à la difficulté rencontrée par nombre de locataires pour trouver un logement en raison d’un budget trop faible, Unkle propose un service payant.

Il vous suffit de fournir un dossier en ligne afin que l’équipe puisse l’étudier. S’il correspond aux critères du site, vous pouvez bénéficier d’une garantie en moins d’une journée.

En cas d’impayé, Unkle prend en charge les loyers et les verse au bailleur. Cela a un coût, la plateforme facture donc cette caution au locataire à hauteur de 3,5 % du montant du loyer. En clair, pour un loyer de 500 €, ce garant vous coûte 17,50 € par mois. C’est le prix à payer pour trouver un logement sans caution personnelle.

Après avoir créé votre compte et avoir été accepté, vous recevez une attestation d’éligibilité que vous pouvez présenter aux propriétaires lors des visites afin de les rassurer.

Garantme

Autre plateforme qui propose un service de caution : Garantme. Là encore, quelques minutes suffisent pour créer un compte en ligne et fournir les documents nécessaires. Vous bénéficiez rapidement d’un garant et pouvez vous lancer plus sereinement dans la recherche de votre futur logement.

Bien sûr, là encore le service a un coût qui est le même que celui d’Unkle, à savoir 17,50 € par mois pour un loyer de 500 €. Ce service applique un minimum de 150 € par an pour tout loyer inférieur à 360 € par mois charges comprises. 

Cautioneo

Autre acteur du marché de la caution pour les locataires, Cautioneo propose une formule identique. Nul besoin de chercher midi à quatorze heures, les locataires ont besoin d’une caution, les bailleurs ont besoin de réassurance.

Une fois de plus, vous serez inscrit sur le site en 5 minutes. Transmettez tous vos justificatifs et obtenez un accord en 24 heures.

En termes de tarif, pas de surprise, Cautioneo impose également une commission de 3,5 % du prix du loyer. De plus, la plateforme vous propose de vous accompagner en cas d’accident de la vie. Ainsi, en cas de perte d’emploi ou d’accident, selon les conditions du contrat, elle prend en charge jusqu’à 3 mois de loyers.

Tous les guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.