Les 10 règles pour ne pas se battre en colocation

La rédaction - publié le 17/09/2019 à 14:30

La colocation est une solution idéale pour tous les étudiants au petit budget, mais qui rêvent de grands espaces. Afin d’éviter que la cohabitation ne vire au cauchemar, il importe d’instaurer les règles dès le départ. Voici les 10 règles d’or pour une colocation réussie.

Vivre en colocation, le respect pour une bonne entente

Quand vous vivez en colocation, le respect des autres doit être une évidence. Si votre colocataire travaille de nuit, par exemple, il serait poli de ne pas faire trop de bruits de bon matin pour lui permettre de bien récupérer. De même, si vous envisagez d’inviter votre amoureux ou des amis, il est préférable d’en informer votre colocataire.Colocation : Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

La communication, un élément essentiel en colocation

Les bonnes relations se ternissent souvent à cause des non-dits. Si vous avez un souci par rapport à votre colocataire, l’idéal serait d’en parler calmement et sans retenue plutôt que de se murer chacun dans le silence et dans sa chambre. Le but du dialogue est de trouver rapidement des solutions au problème tout en respectant les désirs de chacun.Colocation : Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Le partage des tâches, un point important

Faire le ménage et la vaisselle ne plaît à personne, mais il faut néanmoins les faire pour que l’ordre règne au sein du logement. Afin d’éviter les conflits, et faire en sorte que tout le monde participe aux tâches ménagères, l’idéal est de vous les répartir entre les colocataires.Colocation : Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Logement étudiant : chacun paie sa part

Dans une colocation, les bons comptes font les bons amis. Les frais de colocation doivent être répartis en parts égales entre les colocataires. Chacun devrait payer sa part du loyer, mais aussi sa participation aux factures d’eau et d’électricité à temps, pour éviter les retards de payement et les sanctions qui peuvent en découler.Colocation : Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

L'entraide, pas de refus

Dans une colocation, il est bon de savoir qu’il est possible de s’aider les uns, les autres. Ainsi, si c’est à votre tour de faire les courses mais que vous avez un contretemps, vous pouvez demander à votre colocataire de le faire à votre place. Mais c’est du donnant-donnant. À la place, vous pouvez, par exemple faire sa corvée de ménage.Colocation : Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Ne pas envahir les pièces communes

Dans une colocation, les pièces communes appartiennent à tous. Vos affaires personnelles ne doivent pas par conséquent y trainer en longueur de journée. Vous devez les garder dans votre chambre. Ainsi, vous n’irriterez pas la personne en charge du ménage, et vous avez l’assurance que les affaires auxquelles vous tenez ne seront pas abimées par les autres, chose qui peut très bien arriver si vous les laissez trainer au salon.Colocation : Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

De la tolérance pour bien s'entendre

Quand vous vivez en colocation, vous devez apprendre à faire des concessions, car vous vivez avec des personnes qui n’ont pas forcément les mêmes goûts ni le même style de vie que vous. Vous devez aussi être tolérant avec autrui. Si votre colocataire oublie, par exemple, d’éteindre la lumière avant de partir, il n’est pas nécessaire de lui faire un sermon, mais de le lui dire calmement.Colocation : Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

La propreté de la salle de bain à respecter

La propreté de la salle de bain est une chose à ne pas négliger dans le cadre d’une colocation. Trouver des cheveux et des poils qui traînent partout dans le lavabo n’est certes pas agréable pour vos colocataires. Après votre passage dans la salle de bain, pensez à tout nettoyer pour laisser une place nette au colocataire suivant.Colocation : Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Limiter les invitations

Votre colocataire est aussi chez lui dans la maison ou l’appartement où vous vivez. Si vous invitez tous les jours des amis à passer la soirée chez vous, il risque de se sentir à l’écart, et ce, même si vous avez pris le soin de le prévenir. Pensez également au fait qu’il n’a pas forcément envie que la maison soit un lieu de fête tous les soirs et qu’il aspire à un peu de tranquillité.

Des soirées entre colocataires pour souder les liens

Avec vos emplois du temps différents, vous risquez de ne pas vous croiser assez souvent durant la semaine. Pour mieux entretenir vos relations, il est mieux d’organiser des soirées spéciales colocataires au moins une fois par semaine pour que vous vous retrouviez entre colocataires, chez vous.

Tous les guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.