Tous les frais que les locataires ne devraient jamais payer !

La rédaction - publié le 02/03/2020 à 09:15

Facturations abusives, honoraires supplémentaires, certaines agences immobilières usent et abusent de leurs pouvoirs pour se faire de l'argent sur le dos des locataires.

Les charges abusives des agences immobilières

De plus en plus d’agences immobilières facturent des prestations normalement gratuites, en toute illégalité. A titre d’exemple, voici un petit calcul des frais engagés par un locataire résident depuis 5 ans dans un même logement et ayant effectué un renouvellement de bail.

Facturation de la quittance de loyer : 150 €

La quittance de loyer est un document détaillant les sommes versées par le locataire pour son loyer et ses charges. L’agence n’est pas obligée de la délivrer sauf sur demande du locataire. Dans ce cas, elle ne peut facturer ni la rédaction, ni l’envoi du document.

Les frais d'état des lieux (entrée et sortie) : 220€

Il n’est pas rare que certaines agences facturent les frais d’état des lieux à l’entrée et à la sortie du logement. Mais il faut savoir que si les parties réalisent ce document à l’amiable, cet acte est gratuit. En cas de désaccord, ils peuvent faire appel à un huissier et les frais seront divisés à part égale entre le propriétaire et le locataire.A noter : si l’une des parties s’oppose au constat à l’amiable, les frais seront entièrement à sa charge.

Les frais de relance en cas de retard de paiement : 20€

Un retard de paiement peut survenir à n’importe quel moment. Oubli ? Difficultés financières ? Qu’importe le motif, l’agence ne peut facturer ces frais de relance.

Honoraires de renouvellement du bail : 100 €

Votre bail arrive à expiration ? Dans ce cas, si renouvellement il y a, aucune somme ne peut être réclamée pour reconduction tacite. C’est-à-dire selon les mêmes conditions que le contrat d’origine.

Les frais de réévaluation des charges locatives : 35 €

Les charges locatives doivent être réévaluées tous les ans. Mais le locataire n’est pas tenu d’assumer financièrement cette prestation, même si elle est réalisée à sa demande.

Frais de clôture de dossier : 60€

Lorsque vous quittez votre logement, il n’est pas rare qu’en récupérant votre caution, vous découvrez avec surprise que l’agence s’est auto-attribuée des frais de clôture de dossier. Bien évidemment, ces charges sont illégales et vous pouvez en exiger le remboursement par lettre recommandée, à laquelle vous n’oublierez pas d’ajouter la restitution des frais d’envoi.Au total, ce sont 550 € qui partent directement dans les poches des agences immobilières. Par conséquent, mieux vaut être vigilant et savoir où l’on met les pieds pour ne pas se faire arnaquer.A savoir : en observant attentivement vos relevés de facturation, vous retrouverez peut-être des frais suspects. Dans ce cas, n’hésitez pas à demander des explications.

Tous les guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.