Visite immobilière virtuelle : les points de vigilance

Marie Caillet - publié le 09/03/2021 à 10:00

Gain de temps, économies de déplacement, progrès techniques : la visite immobilière virtuelle offre bien des avantages. Que vous cherchiez à louer ou à acheter votre logement, n'hésitez pas à y avoir recours ! Et pensez à ces quelques détails de vérification qui peuvent faire toute la différence au moment d'arrêter votre choix.

Visite virtuelle : méfiez-vous de la distorsion sur écran

Généralement, les photos d'intérieur des biens immobiliers sont prises avec un objectif grand angle, qui permet d'avoir un beau panorama d'une pièce, mais donne aussi l'illusion qu'elle est plus grande. La visite virtuelle n'échappe pas au problème : en général, elle est préparée avec des photos prises à 360°C. Cela amène donc une légère déformation des volumes quand vous faites pivoter l'image. Gardez donc ce point en tête pour éviter de surestimer la surface !

Beaucoup de logements neufs en VEFA sont ouverts aux visites virtuelles. Ils sont quant à eux réalisés avec des logiciels 3D qui donnent une grande sensation d'immersion, mais là aussi, attention à l'effet wahou et home staging qui peut plus facilement donner l'illusion d'un espace vaste, lumineux et aéré. Gardez en tête qu'il s'agit d'une simulation. Le bien sera peut-être moins lumineux que sur le plan 3D, et la sensation d'espace peut s'en ressentir.

Préparez une checklist de visite

Même en virtuel, une visite, ça se prépare. Pensez à avoir un carnet de notes à proximité pendant votre visite, et à vérifier méthodiquement les points incontournables :

  • L'état des sols et des murs
  • L'état de la robinetterie
  • L'état des équipement (tableau électrique, ballon d'eau chaude, chaudière)

Utilisez à 100 % les fonctionnalités de l'outil de visite virtuelle

3D Immo, Klapty, enVisite... Aujourd'hui, les logiciels de visite virtuelle offrent une excellente qualité d'image. Vous pouvez faire des visites très immersives grâce à la haute définition des photos. Soyez donc aussi vigilant et précis que lors d'une visite IRL :

  • Déplacez-vous partout : allez derrière les portes, inspectez les renfoncements, les espaces perdus. Jetez un coup d'œil aux fenêtres pour avoir la meilleure idée de l'environnement : rue passante ? Espaces verts ? Immeuble en vis-à-vis ou vue dégagée ?
  • Zoomez au maximum sur les détails. Voyez-vous une VMC ou une fenêtre dans la salle de bain ? Les murs sont-ils repeints à neuf (bon point pour l'esthétique mais aussi cache-misère potentiel) ?

Pensez aux questions complémentaires

L'inconvénient de la visite virtuelle, c'est que vous ne pouvez pas effectuer certaines vérifications de manipulation. Il est aussi plus difficile de se faire une idée de l'âme du lieu ou de l'ambiance du quartier. Si le logement vous plaît, vérifiez certains points auprès du bailleur ou du vendeur :

  • L'année de construction du logement (en fonction de la décennie, la qualité d'isolation et de construction n'est pas la même)
  • Le voisinage : majorité de familles, étudiants, actifs, retraités ?
  • L'orientation de l'immeuble (un immeuble orienté nord-sud bénéficiera de moins de lumière naturelle)
  • Le réseau Internet : présence de fibre ? Le réseau est-il rapide ?
  • S'il n'est pas dans l'annonce, demandez aussi un plan des pièces. Vous remarquerez peut-être des détails d'agencement qui vous ont échappé.

Déplacez-vous pour la contre-visite

La visite virtuelle, c'est pratique. Vous pouvez affiner votre tri sans vous déplacer, et ainsi vous épargner des déceptions accrues par le temps consacré à visiter. Mais la visite virtuelle ne remplace pas une réelle visite qui vous donnera des informations indispensables sur l'ambiance du quartier, l'état des parties communes et de la façade de l'immeuble ou de la maison... Parfois, entre un logement bien apprêté et la réalité, la marche est haute !

Plus de 38 % des locataires sont prêts à signer un bail en se basant sur une visite virtuelle. Bien sûr, si vous êtes pressé et ne prévoyez pas de rester longtemps dans ce bien, vous pouvez prendre le risque de signer à distance. Mais pour une location nue ou un achat, fixez une visite physique dans les meilleurs délais avant de vous décider.

Tous les guides immobilier
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.