Frais kilométriques : une majoration de 20% pour les voitures électriques

Paolo Garoscio - publié le 23/02/2021 à 09:30

Bonne nouvelle, pour les propriétaires d’une voiture électrique : le nouveau barème pour le calcul des frais réels dans le cadre de la déclaration de l’impôt sur le revenu a été publié au journal officiel. Non seulement il intègre les voitures électriques, mais celles-ci bénéficient d’une majoration, ce qui permet donc de les rendre encore plus intéressantes.

voiture électrique bareme calcul impot
Les propriétaires de voitures électriques sont avantagés dans le calcul de leurs frais réels.

Le barème kilométrique pour l’impôt 2021

Le 19 février 2021, le gouvernement a publié le barème de calcul des frais kilométriques pour 2020, applicable dans le cadre de la déclaration de revenus pour l’impôt 2021. Il n’évolue pas, dans les faits, par rapport au précédent.

Pour rappel, le fisc applique un abattement de 10% forfaitaire, dans le cas où le contribuable n’opte pas pour les frais réels. Avant de passer en frais réels, il faut donc bien faire ses calculs car, souvent, le montant de l’abattement forfaitaire est supérieur à celui en frais réel.

Le barème est donc le suivant :

Puissance administrative (en CV)

Distance (d) jusqu'à 5 000 km

Distance (d) de 5 001 km à 20 000 km

Distance (d) au-delà de 20 000 km

3 CV et moins

d x 0,456

(d x 0,273) + 915

d x 0,318

4 CV

d x 0,523

(d x 0,294) + 1147

d x 0,352

5 CV

d x 0,548

(d x 0,308) + 1200

d x 0,368

6 CV

d x 0,574

(d x 0,323) + 1256

d x 0,386

7 CV et plus

d x 0,601

(d x 0,34) + 1301

d x 0,405

 

Une majoration pour les véhicules électriques

Dans le cadre de la déclaration des revenus 2020, ce sont toutefois les propriétaires de voitures électriques qui doivent bien refaire leurs calculs car, pour eux, les choses changent : le gouvernement leur permet d’appliquer une majoration de 20%.

Ainsi, par exemple, une personne ayant une voiture thermique de 4 CV de puissance et ayant parcouru, dans le cadre de ses frais professionnels, une distance 4.000 kilomètres, pourra avoir un abattement en frais réels de 2.092 €. Si son véhicule est électrique (de même puissance fiscale), cet abattement sera de 20% de plus (418 €), soit 2.510 €.

À lire aussi : Ces frais réels que vous ne connaissez peut-être pas pour réduire vos impôts

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.