Taxe d’habitation : vers une prolongation après 2023 pour les plus aisés ?

Nicolas Boutin - publié le 15/07/2020 à 15:00

Durant son entretien du 14 juillet, le président de la République a laissé sous-entendre que la taxe d’habitation pourrait être prolongée après 2023, date initiale de sa suppression, pour les foyers les plus aisés.

Taxe d'habitation
20% des foyers fiscaux français pourraient être concernés.

80% des foyers seront exonérés dès 2020

C’est une mesure qui doit limiter une augmentation des impôts en vue de la crise économique qui doit frapper la France dans les prochains mois. Emmanuel Macron, interrogé pour le 14 juillet, a annoncé que la suppression de la taxe d’habitation, mesure phare de son quinquennat, pourrait être repoussée après 2023.

À partir de cette date, 80% des foyers fiscaux français seront d’ores-et-déjà exonérés de la taxe d’habitation. Initialement, les foyers les plus aisés devaient être exonérés dès 2023. Mais le Président de la République laisse sous-entendre que décaler « un peu » cette date serait « une option possible à la main du gouvernement. Ceux pour qui elle n’a pas encore baissé, on peut peut-être prendre un peu plus d’années pour le faire », a-t-il déclaré.

Pas de retour sur l’ISF

Le chef de l’État a par ailleurs assuré que la hausse des impôts « ne serait pas une solution » pour lutter contre la crise économique. Pas de retour non plus de l’impôt sur la fortune (ISF), pour le président de la République, qui préfère taxer sur le patrimoine plutôt que sur de l’argent qui pourrait être investi en France.

La décision sur le report de la suppression de la taxe d’habitation devrait être prise autour de l’automne. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, avait déjà mis en garde le gouvernement sur sa politique fiscale dans le cadre de l’élaboration du budget 2021.

À lire aussi J’ai oublié de payer la taxe habitation, que faire ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.