Télétravail : comment profiter de l’exonération d’impôt sur les frais ?

Paolo Garoscio - publié le 08/04/2021 à 08:30

Rendu obligatoire par le gouvernement pour lutter contre les contaminations par la Covid-19 en entreprise, le télétravail a conduit des millions de salariés à rester chez eux… et pour certains il a fallu s’équiper. L’employeur a donc pu les y aider, notamment en versant une allocation… et le gouvernement a décidé qu’il n’allait pas la taxer. Mais il y a des conditions.

exonération impôt télétravail montant plafond
Les allocations visant à compenser les frais de télétravail sont exonérées pour 2020.

Allocation pour le télétravail : exonérée d’impôt si…

Alors que la campagne de déclaration des revenus 2021 commence en avril 2021, les salariés ne doivent pas oublier que cette année il y a une exonération sur les allocations versées par leur employeur pour répondre à l’obligation de télétravailler. Tous les salariés dans cette situation peuvent en bénéficier… mais il y a une condition fondamentale.

Pour que cette allocation soit exonérée d’impôt, il faut qu’elle soit identifiée comme telle sur la fiche de paye. De même, l’employeur doit signaler à l’administration fiscale que les sommes correspondent à cette allocation. Et, enfin, le salarié doit vérifier que sa déclaration d’impôt préremplie soit conforme, et donc que Bercy a bien enlevé cette allocation du revenu net imposable. Si ce n’est pas le cas, le salarié doit modifier les informations de sa déclaration préremplie.

Une exonération plafonnée

Il faut par ailleurs ne pas oublier que les sommes exonérées ne sont pas sans limite. Afin d’éviter des effets d’aubaine ou des malversations, Bercy a fixé comme plafond de l’exonération 550€ pour les allocations versées en 2020 de manière exceptionnelle, mais également pour les indemnités forfaitaires et les remboursements de frais réels.

Les allocations forfaitaires, de leur côté, sont exonérées à hauteur de 2,5€ par jour de télétravail. Il faudra donc faire quelques calculs pour s’assurer que l’employeur a bien transmis les bonnes informations et que Bercy en a bien tenu compte.

À lire aussi Déménagement : l'aide de la Caf, de la MSA et de l’employeur

Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.