Un crédit d’impôt de 50 euros pour bientôt

Perrine de Robien - publié le 26/06/2020 à 15:00

Afin de soutenir le secteur de la presse qui connaît une période difficile, le gouvernement prévoit un nouvel amendement pour un crédit d'impôt sur les abonnements à la presse. Il est limité à 50 €, c'est peu mais c’est toujours ça de gagné.

crédit d'impôt abonnement presse journal
Un crédit d'impôt sur les abonnements à la presse.

50 euros de crédit d'impôt

Vous envisagez de vous abonner à un journal, une publication périodique ou à un service de presse en ligne qui présente le caractère « de presse d'information politique et générale » (IPG)? Voici un bon plan pour faire quelques économies : le crédit d’impôt.

Tout beau, tout nouveau, un amendement a été déposé par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de finances rectificative. Il doit permettre ainsi de soutenir le secteur de la presse, lourdement impacté par le confinement. Selon Les Échos, il devrait coûter une vingtaine de millions d'euros.

Valable une seule fois

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, il faut habiter en France et vous abonner pour la première fois. Valable une seule fois, il est réservé aux foyers dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10.000 € pour une part de quotient familial, cette limite étant majorée de 25 % par demi-part supplémentaire. Par ailleurs, il doit être soumis à la Commission européenne.

Ce crédit d’impôt spécial nouvel abonnement comporte un plafond de 50 € par foyer fiscal. Il concerne les abonnements d'un an pris jusqu’au 31 décembre 2022. À noter que la presse en ligne autre que IPG n’est pas éligible.

À lire aussi Comment acheter bio moins cher ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.