Frais kilométriques et impôts : comment ça marche ?

Fabienne Cornillon - publié le 15/10/2019 à 12:00

Vous souhaitez déduire de vos impôts vos frais de transport pour vous rendre à votre travail ? Un barème kilométrique est établi chaque année afin de vous permettre de bien calculer vos frais kilométriques et d'opter pour le régime réel. 

À quoi correspondent les frais de transport ?

Les frais de transport que vous pouvez indiquer dans votre déclaration de revenus correspondent aux trajets effectués entre votre domicile et votre travail. Si vous êtes éloigné de votre travail, cela peut vous permettre de réaliser des économies en obtenant une réduction d'impôt.

Combien de kilomètres puis-je déclarer par jour ?


Attention, le nombre de kilomètres n'est pas illimité dans le cadre de votre déclaration d'impôt. En effet, si vous habitez à 40 km ou moins de votre travail, vous pouvez déclarer tous vos kilomètres, soit 80 km aller-retour maximum.

En revanche, même si vous habitez à plus de 40 km de votre lieu de travail, vous ne pouvez pas, en théorie, déclarer plus de 80 km aller-retour. Toutefois, il existe des exceptions à cette règle. Vous devez prouver à l'administration fiscale que cette distance parcourue n'est pas un choix en joignant une note explicative. Ainsi, il est possible de déclarer plus de 80 km pour vos frais kilométriques par jour si :

  • vous rencontrez des difficultés à trouver un emploi près de chez vous ;
  • si votre emploi est précaire ou incite à la mobilité ;
  • si votre conjoint exerce une activité professionnelle près de votre domicile. 

Bon à savoir : à moins de rencontrer des problèmes de santé, d'exercer un métier avec des horaires atypiques ou d'avoir à charge à votre domicile une personne qui a besoin de votre présence, vous ne pouvez déduire qu'un seul aller-retour par jour. 
 

Frais kilométriques : réel ou forfait ?

Lorsque vous réalisez votre déclaration d'impôt sur le revenu, vous avez le choix entre deux options :

  • déduire les frais réels ;
  • bénéficier d'un abattement de 10 %.

Dans la partie "traitements, salaires, pensions et retraites" figure une ligne "frais réels". Si vous ne la remplissez pas, vous bénéficiez automatiquement de l'abattement de 10 %. Si vous jugez que vos dépenses sont supérieures et qu'il est plus avantageux pour vous de déclarer vos frais kilométriques réels, remplissez la case correspondante en indiquant le montant en euros. Nous verrons plus loin dans ce guide comment calculer vos frais kilométriques. 
 

Le barème kilométrique

En France, le remboursement des frais kilométriques est soumis à un barème, qu'il s'agisse de vos frais de transport à déclarer avec vos revenus ou des indemnités kilométriques remboursées par votre employeur pour vos déplacements dans le cadre professionnel avec votre véhicule personnel. 

Ce barème kilométrique est mis à jour chaque année. Il tient compte de la puissance administrative de votre véhicule, ainsi que du nombre de kilomètres parcourus. Il est défini de manière à prendre en compte les frais d'essence, les frais de réparation et d'entretien, l'usure du véhicule et les primes d'assurance auto.

En 2019, voici le barème de frais kilométriques applicable aux voitures.
 

Puissance fiscale du véhicule

Distance parcourue dans l'année

Jusqu'à 5 000 km

De 5 001 à 20 000 km

Plus de 20 000 km

3 CV et moins

d x 0,451

(d x 0,270) + 906

d x 0,315

4 CV

d x 0,518

(d x 0,291) + 1 136

d x 0,349

5 CV

d x 0,543

(d x 0,305) + 1 188

d x 0,364

6 CV

d x 0,568

(d x 0,320) + 1 244

d x 0,382

7 CV et plus

d x 0,595

(d x 0,337) + 1 288

d x 0,401

 

Retrouvez à présent le barème kilométrique applicable aux cyclomoteurs dont la cylindrée est inférieure à 50 cm3.

Jusqu'à 2 000 km

De 2 001 à 5 000 km

Plus de 5 000 km

d x 0,269

(d x 0,063) + 412

d x 0,146


Ci-dessous le tableau pour les cyclomoteurs dont la cylindrée est supérieure à 50 cm3.

Puissance fiscale du véhicule

Distance parcourue dans l'année

Jusqu'à 3 000 km

De 3 001 à 6 000 km

Plus de 6 000 km

1 ou 2 CV

d x 0,338

(d x 0,084) + 760

d x 0,211

De 3 à 5 CV

d x 0,4

(d x 0,007) + 989

d x 0,235

Plus de 5 CV

d x 0,518

(d x 0,067) + 1 351

d x 0,292

Comment calculer ses frais kilométriques ?

Si vous envisagez d'opter pour les frais réels dans le cadre de votre déclaration de frais kilométriques à l'administration fiscale, voici deux exemples de calcul concrets que vous pourrez ensuite adapter à votre situation précise. 

  • Vous avez une voiture dont la puissance administrative s'élève à 6 CV. Vous avez parcouru 15 000 km dans l'année.

Vous devez donc multiplier la distance parcourue par 0,320 et ajouter 1 244 € à ce résultat.
Cela donne donc : (15 000X0,320) + 1 244 = 6 044 € que vous devrez reporter dans la case des frais réels du déclarant concerné. 

  • Vous avez une moto de 6 chevaux et avez parcouru 10 000 km dans l'année. Cette fois, il vous suffit de multiplier la distance par 0,292, ce qui donne : 10 000X0,292 = 2 920 €.

Vous savez à présent faire un calcul de frais kilométriques, découvrez s'il est intéressant de déclarer vos frais réels ou de bénéficier d'un abattement. 

Reprenons notre premier exemple. Vous pouvez déclarer 6 044 € de frais de transport. L'abattement de 10 % étant calculé sur vos revenus imposables, si vous déclarez 40 000 €, il n'atteindra ici que 4 000 €. Il est donc plus intéressant d'opter pour les frais réels. En revanche, si vous déclarez 80 000 €, l'abattement est ici de 8 000 €, soit supérieur de près de 2 000 € aux frais réels, vous devez cette fois bénéficier de l'abattement pour réduire vos impôts. 

Bon à savoir : l'abattement ne peut excéder 12 502 € par personne.
 

Remboursement par l'employeur : quelle imposition ?

Lorsque l'on évoque les frais kilométriques, on pense également à ces dépenses réalisées dans le cadre professionnel, à savoir les déplacements liés à votre travail (pour aller voir des clients, démarcher, etc.). Si vous vous déplacez effectivement pour les intérêts de votre entreprise, votre employeur peut vous rembourser des frais kilométriques. 

Ces indemnités kilométriques ne sont pas à déclarer sur votre déclaration de revenus et ne sont donc pas imposables. 
 

Tous les guides impôts
Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.