5 idées de placement pour payer moins d'impôts

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Que vous souscriviez à une assurance retraite ou que vous investissiez dans des travaux l’immobilier, en France, il existe des placements bancaires qui permettent d’alléger le montant imposable de son revenu. Alors, quels sont les meilleurs outils de défiscalisation afin de réduire son impôt ?

1 - Ouvrir un PEL (Plan Epargne Logement)

1 - Ouvrir un PEL (Plan Epargne Logement)Le PEL est l’un des placements bancaires les plus sûrs et les plus fructueux. En effet, il permet de gagner de l’argent efficacement grâce au capital que vous y placez. Son rendement net de fiscalité devient rapidement intéressant et son rendement brut peut avoisiner les 1 %. Le PEL est également l’un des placements les plus sécurisés dans le temps, et offre de multiples possibilités aux emprunteurs. Il est donc vivement recommandé pour alléger son impôt tout en voulant faire fructifier son argent.

2 - Entreprendre des travaux d’économie d’énergie

Que vous soyez propriétaire ou locataire, si vous souhaitez réaliser des travaux dans votre résidence principale dans le but de réduire votre consommation énergétique (travaux d’isolation, installation de panneaux solaires, etc.), vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt. Ces travaux doivent uniquement être réalisés dans une logique de développement durable, et ouvrent droit jusqu’à 50 % de crédit, selon la nature des aménagements. À savoir, vous pouvez aussi réaliser des travaux dans des biens que vous louez, ces derniers vous permettent de diminuer le montant de vos revenus fonciers imposables.

3 - Employer des aides à domicile

Si vous souhaitez faire appel à une aide à domicile (garde d’enfants, aide au ménage, aide à domicile pour personnes âgées, etc.), sachez que l’embauche d’un salarié à domicile pour ce type de service ouvre droit à une réduction ou un crédit d’impôt, selon votre situation fiscale. Si vous exercez une activité, ou que vous avez été inscrit en tant que demandeur d’emploi, vous aurez droit à un crédit d’impôt. À l’inverse, une réduction d’impôts vous sera faite si vous n’avez pas d’emploi et si vous n’êtes pas déclaré comme chômeur pendant au moins 3 mois durant l’année où vous employez l’aide à domicile. Ces allégements fiscaux permettent de réduire de 50 % les dépenses liées à l’emploi du salarié.

4 - Constituer une épargne retraite

Vous souhaitez placer de l’argent pour votre avenir tout en allégeant votre impôt ? Investissez dans une épargne retraite : jusqu’à 10 % des cotisations versées l’année précédente seront déductibles de votre revenu global net, avec un plafond de 30 892 €. Il existe trois produits financiers qui permettent de placer son capital : le Coram (Complément de retraite mutualiste), le Perp (Plan épargne retraite populaire) et la Préfon (Prévoyance des fonctionnaires), qui correspondent à différentes catégories socioprofessionnelles. De plus, ces épargnes vous permettent de bloquer l’argent investi jusqu’à que vous vous déclariez en retraite, sauf sous certaines conditions.

5 - Donner son usufruit à un proche

Il existe un moyen pour que vos biens immobiliers ne soient pas soumis à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), qui remplace l’ISF (impôt sur la fortune). Il s’agit alors de faire bénéficier un proche de votre bien immobilier (maison, appartement) de votre vivant en lui transmettant l’usufruit. Ceci permet d’apporter un soutien financier à l’occupant, tout en vous permettant de ne pas être imposé sur ce bien. En effet, vous renoncez à percevoir un loyer pour l’occupation du bien en question, c’est pour cette raison que votre revenu global diminue.Vous savez désormais vers quel produit bancaire vous tourner pour investir de l’argent tout en allégeant votre revenu imposable.

Tous les guides impôts
Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.