Faut-il mensualiser sa taxe foncière ?

Marie Caillet - publié le 09/03/2021 à 14:00

D'ici 2023, la taxe d'habitation sera totalement supprimée pour les résidences principales. En revanche, la taxe foncière est maintenue. Obligatoire pour les propriétaires, elle peut être payée en une fois ou mensualisée. Quelle est l'option à privilégier ?

Mensualiser sa taxe foncière : les avantages et les inconvénients

Depuis 2019, la mensualisation des impôts est devenue une norme, sous la forme d'un prélèvement à la source par l'employeur ou l'administration fiscale.

Il est possible de demander un prélèvement mensuel pour la taxe foncière, en suivant la même logique : au lieu de payer une grosse somme en une fois, vous étalez les coûts tout au long de l'année. Est-ce un avantage ou une contrainte supplémentaire ? En réalité, cela dépend de votre gestion financière et de votre situation.

Mensualiser sa taxe foncière peut être un avantage si :

  • Vous avez tendance à oublier la date de prélèvement de la taxe foncière : mensualiser le règlement peut vous éviter de payer des pénalités de retard de 10 %. Une économie non négligeable !
  • Vous avez un budget serré et craignez un défaut de paiement et les pénalités liées : en mensualisant, vous pouvez ajuster au mois votre reste à vivre.
  • Vous avez des revenus stables, un reste à vivre confortable, et souhaitez automatiser vos formalités administratives : le paiement mensuel est automatique et peut alléger votre charge mentale.
  • Votre taxe foncière mensuelle est cohérente avec vos revenus : le montant d'une taxe foncière est déterminé par la collectivité locale. Si le montant mensuel est trop élevé, mieux vaut choisir d'autres solutions plutôt que de vous serrer la ceinture toute l'année.

Mieux vaut s'abstenir de mensualiser votre taxe foncière dans les cas de figure suivants :

  • Vous avez une bonne gestion budgétaire et vous mettez de côté régulièrement. Dans ce cas, mieux vaut vous autoriser plus de souplesse dans votre budget mensuel, et puiser dans votre fonds de précaution au moment de payer la taxe foncière.
  • Vous avez peu de visibilité sur vos futurs revenus. Là aussi, il est plus avantageux de vous occuper d'abord de votre trésorerie, au lieu d'alourdir vos frais fixes mensuels.

Vous pouvez être exonéré de la taxe foncière sous certaines conditions. Pensez à vérifier si vous êtes éligible !

Mensualiser sa taxe foncière autrement

Que vous la mensualisiez ou non, si vous êtes propriétaire, vous n'y couperez pas : la taxe foncière est obligatoire. Cela représente une somme importante. Même si vous ne la mensualisez pas, tenez-en compte dans vos comptes :

  • Vous avez un livret dédié à votre fonds d'urgence ? Pensez à y virer une somme supplémentaire, correspondant au montant de la taxe foncière.
  • Si vous voulez plus de visibilité sur votre épargne : utilisez un livret d'épargne exclusivement pour la taxe foncière (et votre fonds d'urgence spécial copropriété).
  • Si vous n'avez pas les fonds nécessaires : programmez un virement mensuel correspondant à la taxe foncière fractionnée, mais qui part de votre compte courant à un compte épargne. De cette façon, vous rassemblez petit à petit la somme nécessaire, mais en avantageant votre trésorerie, pas celle de l'État !

En général, l'avis de paiement de taxe foncière coïncide avec l'avis d'imposition, et survient vers fin septembre. Pour plus de sérénité, programmez une alerte pour penser à virer cette somme sur votre compte courant, et à la payer dans les temps.

Comment mensualiser sa taxe foncière ?

Il est relativement simple de faire la demande de mensualisation. Vous avez 3 options : soit en faisant la demande en ligne sur le site des impôts, soit en téléphonant votre centre d'impôts, soit en faisant une demande par mail à ce même centre. La mensualisation démarrera le mois suivant, sous réserve de bonne réception de votre demande.

Attention : vérifiez bien la date limite d'adhésion. Pour 2020, par exemple, vous ne pouviez pas faire la demande d'adhésion après le 30 juin. De même, la mensualisation ne s'applique pas à la taxe foncière que vous venez de recevoir.

La mensualisation de la taxe foncière n'a rien d'obligatoire. Elle peut permettre de gérer plus sereinement son budget sans avoir à craindre de grosse sortie d'argent. Elle peut aussi éviter de payer des pénalités de retard de 10 % en cas de défaut de paiement. Une modulation à envisager, mais qui ne sera pas intéressante pour tous.

Tous les guides impôts
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.