Impôt sur le revenu : les charges déductibles

Fabienne Cornillon - publié le 14/10/2019 à 17:01

Quel que soit votre statut professionnel ou familial, vous avez généralement la possibilité de déduire de nombreuses charges de votre revenu imposable, ce qui vous permet ensuite de payer moins d'impôts. Passez en revue la liste ci-dessous pour ne rien oublier !

Charges déductibles liées à la famille

Les charges à déduire peuvent être tout d'abord conditionnées à votre situation familiale. Si vous versez une pension alimentaire en espèces ou en nature suite à une décision de justice ou en vertu de votre obligation alimentaire, l'effort consenti est déductible de votre revenu imposable. Pour un enfant mineur, le plafond est celui du montant fixé par le juge. Pour un enfant majeur, la pension que vous lui versez en 2018 est déductible à hauteur de 5 888 € maximum par enfant.

Dans le cas d'un ascendant, cette somme n'est que de 3 500 €.

Votre famille bénéficie des services d'un salarié à domicile ? Il est possible de déduire de votre revenu imposable 50 % du salaire versé à ce professionnel, jusqu'à un plafond de 12 000 € par an. Cela concerne les prestations suivantes :
- garde d’enfant ;
- soutien scolaire ;
- assistance aux personnes âgées ou handicapées ;
- entretien de la maison et travaux ménagers ;
- petits travaux de jardinage ;
- petit bricolage ;
- assistance informatique ;
- soin et promenade des animaux pour les personnes dépendantes.

 

Les frais d'accueil des plus de 75 ans (gîte, couvert, charges diverses) à votre domicile vous permettent de déduire jusqu’à 3 500 € de vos revenus pour 2018. Les ressources de cette personne ne doivent cependant pas dépasser le plafond de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), soit environ 9 998,40 € par an en 2018 pour une personne seule et 15 522,54 € pour un couple. Vous ne devez par ailleurs avoir aucune obligation alimentaire vis-à-vis de cette personne : il peut donc s'agir d'un frère, d'une sœur, d’un oncle, d’une tante ou d’une personne étrangère à la famille, mais pas d'un père ou d'une mère par exemple.

Frais professionnels

Un salarié peut choisir de renoncer à l'abattement forfaitaire de 10 % sur ses revenus professionnels s'il estime que ce montant ne couvre pas ses charges, et opter à la place pour une imposition sur ses « frais réels ». Il pourra dans ce cas déduire de son revenu l'ensemble des dépenses effectuées dans l'unique but d'acquérir ou de conserver ses revenus (ordinateur professionnel, tenue de travail, etc.), mais devra aussi conserver tous les justificatifs en cas de contrôle de l'administration fiscale.

Les frais de trajet à bord de votre véhicule personnel peuvent notamment être déduits pour un parcours allant jusqu'à 40 kilomètres aller et retour (soit 80 kilomètres au quotidien). Cette déduction est calculée sur la base d'un barème publié par l'administration des impôts, en fonction de la puissance fiscale du véhicule et du kilométrage annuel. En 2018, un particulier qui a parcouru 5 000 kilomètres par an à titre professionnel dans un véhicule de plus de 7 CV peut par exemple déduire jusqu'à 2 975 € (5 000 x 0,595 selon le barème fiscal de 2019).

A noter : les cotisations sociales (maladie, retraite, maternité…), en principe, sont automatiquement déduites de votre revenu imposable. Dans certains cas spécifiques, il sera cependant nécessaire de procéder vous-même à la déduction, notamment dans le cas de rachats de trimestres en cotisations vieillesse par un indépendant ayant cessé son activité.

Charges déductibles liées à la transition énergétique

La réalisation, au cours de l'année écoulée, de travaux d'amélioration de la performance énergétique de votre habitat (nouvelle chaudière gaz à condensation, double vitrage, isolation des combles, etc.) peut faire l'objet, non pas d'une déduction de votre revenu imposable, mais bien d'un crédit d'impôt sonnant et trébuchant via le crédit d'impôt transition énergétique (CITE), à hauteur de 30 % des montants dépensés hors frais de main d'œuvre. Seule condition : avoir fait appel à un artisan « reconnu garant de l'environnement », ou RGE.

Épargne retraite et pensions

Un produit comme le plan d'épargne retraite populaire (PERP) constitue un support d'investissement intéressant, puisqu'il vous permet à la fois de vous préparer une retraite plus confortable par le versement d'une rente complémentaire et de bénéficier, dès maintenant, d'une baisse de votre revenu imposable. Les sommes versées chaque année sur un PERP peuvent en effet être déduites jusqu'à hauteur de 10 % de vos revenus professionnels, eux-mêmes plafonnés à huit fois le montant du plafond annuel de la sécurité sociale (pour les revenus de 2018, cela représente une déduction minimale de 3 922 € et une déduction maximale de 31 785 €). Un salarié touchant 40 000 € par an peut donc verser sur son PERP, et effacer de son revenu imposable, jusqu'à 4 000 € chaque année.

 

La retraite du combattant

La rente majorée versée par l'État à ses anciens combattants (article L.321-9 du code de la mutualité) bénéficie d'un traitement spécifique par rapport aux autres pensions de retraite, puisqu'elle est entièrement déductible du revenu global du bénéficiaire !

Les charges déductibles des revenus fonciers

Si, au-delà de vos revenus du travail, vous bénéficiez de revenus fonciers dans le cadre d’un investissement locatif, vous pouvez déduire des charges à savoir :
- les intérêts d’emprunt ;
- les primes d’assurance ;
- les frais de gestion ;
- la taxe foncière ;
- les provisions pour charges de copropriété.

Il est possible de déduire ces charges uniquement si vous avez opté pour le régime réel. Si vous avez opté pour le régime microfoncier, vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 30 %.
 

Les contribuables remplissent bien souvent leur déclaration sans vérifier les nombreuses déductions dont ils peuvent éventuellement bénéficier. A vous de vous montrer vigilant pour faire valoir vos droits !
 

Tous les guides impôts
Réduisez vos factures grâce à nos conseils budget
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.