Lutte contre le surendettement : les mesures pour poursuivre la baisse

Perrine de Robien - publié le 07/02/2020 à 10:00

Depuis plusieurs années, le surendettement est en baisse. Pour que cette tendance se poursuive, le gouverneur de la Banque de France a expliqué, dans une interview accordée au Parisien les mesures qui seront mises en place.

surendettement banques
Le surendettement baisse en France.

Le nombre de nouveaux dossiers de surendettement a diminué de 40 %

Bonne nouvelle, le surendettement est en baisse. Selon François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, en 2019, le nombre de dossiers de surendettement a baissé de 12%, soit 143.080. « Depuis 2014, le nombre de nouveaux dossiers de surendettement a diminué de 40 % sous l'effet des lois Lagarde et Hamon » lit-on dans Le Parisien.

« Un bilan très positif » et une tendance qui devrait se poursuivre grâce à la mise en place de différentes mesures. La première consiste à demander aux banques à limiter systématiquement les frais bancaires pour ceux qui font face à une situation de surendettement. Concrètement, le plafonnement des frais bancaires serait réduit à 20 € par mois et 200 € par an.

Des simplifications et des améliorations

Autre mesure, permettre aux personnes surendettées de remplir leur dossier en ligne. Une possibilité qui s’ajoute à la version papier. « Nous allons aussi simplifier et rendre plus accessibles nos lettres types les plus fréquentes, avec l'aide de travailleurs sociaux » rapportent nos confrères du Parisien.

Dernière amélioration prévue, la « montée en puissance » des Points de conseils Budget (PCB), des structures d'accueil inconditionnel destinées à accompagner toute personne rencontrant des difficultés budgétaires en leurs donnant des conseils gratuits et personnalisés. Il est question de presque tripler leur nombre afin qu’il y en ait 400 d’ici à la fin 2020.

À lire aussi Que faire en situation de surendettement ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils crédit
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.