Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Cécile Ducommun - publié le 30/09/2019 à 23:23

Le rachat de crédit, également appelé regroupement de crédit ou restructuration, a pour principal but de répondre à une situation d’endettement important. Le rachat de crédit permet ainsi de diminuer le montant global des mensualités, par contre la durée de remboursement s’en trouve augmentée. Au final, la personne endettée échange plusieurs dettes à court terme contre une seule dette plus importante, mais pouvant être remboursée à long terme. La charge des remboursements se trouve ainsi repoussée dans le temps, afin de permettre à l’emprunteur de trouver une solution viable à sa situation de surendettement. Il existe plusieurs types de rachat de crédit, Radins.com vous détaille lesquels. 
 

Pourquoi procéder à un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit ou regroupement de crédits vise à réunir l’ensemble des dettes contractées par une personne en un seul et unique prêt. Cette opération est donc réservée aux emprunteurs devant faire face à plusieurs remboursements de crédits et ne parvenant plus à tous les honorer. Le but final d’un rachat de crédit étant de ne devoir rembourser plus qu’une seule mensualité, dont le montant permet à l’emprunteur de profiter d’un reste à vivre suffisant. Cette opération entraîne toutefois l’allongement de la durée de remboursement du crédit final, mais permet bien souvent de profiter d’un taux de crédit plus avantageux. 

Le rachat de crédit pouvant entraîner une réduction de 60 % des mensualités, il est conseillé en cas de surendettement, et ce, quel que soit le profil de la personne endettée. En outre, la gestion du budget mensuel s’en retrouve facilité, puisque les personnes concernées par un rachat de crédit n’ont plus qu’à rembourser une seule mensualité au lieu de plusieurs crédits contractés auprès de divers organismes. 

Comment se déroule un rachat de crédit ?

Un rachat de crédit se déroule généralement en plusieurs étapes, en moyenne cinq, de la demande en ligne jusqu’au financement effectif. Voici lesquelles :

1. La demande de rachat de crédit

La première des démarches consiste à effectuer une demande de rachat de crédit auprès de l’établissement financier de votre choix. Il peut alors s’agir d’un établissement de crédit, ou bien d’une banque. La demande peut être réalisée directement en ligne sur le site internet de l’organisme, ou bien par téléphone voire lors d’un rendez-vous avec un conseiller. 

2. L’instruction du dossier

Le conseiller chargé de la réception du dossier vérifie l’exactitude des informations transmises par l’emprunteur (fiches de paie, avis d’imposition, relevés de comptes, échéances de crédits, etc). Il peut alors procéder à l’instruction du dossier en fournissant une réponse de principe à l’emprunteur, qui sera confirmée ou infirmée par l’étude de faisabilité.

3. L’étude de faisabilité

Cette étape est menée par un analyste, lequel se charge d’établir la faisabilité du projet en analysant les différents documents transmis par l’emprunteur. Ce conseiller, spécialisé dans les projets de rachat de crédit, va notamment s’attarder sur des points précis : le taux d’endettement de la personne, son reste à vivre ainsi que le ratio hypothécaire, un indicateur déterminant le montant du prêt, en fonction d’un bien immobilier mis en garantie par le prêteur. 

4. La réception de l’offre

Si son dossier est accepté, alors le demandeur reçoit une offre de rachat de crédit, un dossier récapitulant les différentes modalités de l’opération : le montant total du crédit, son coût total, la durée de remboursement et le nouveau taux du crédit, ainsi que le montant de la nouvelle mensualité réduite. En cas de financement assorti d’une garantie hypothécaire, un passage chez le notaire sera alors obligatoire. 

5. Le déblocage des fonds

Lorsque les deux parties ont signé le contrat, l’emprunteur et l’organisme prêteur, alors le déblocage des fonds a lieu. Le prêteur se charge de rembourser les montants dus à chaque créancier afin de solder chaque crédit contracté. Ainsi, l’emprunteur n’a plus qu’à rembourser la première échéance du nouveau prêt auquel il a souscrit. 

Quels sont les principaux types de rachat de crédit ?

Quatre types de rachat de crédit peuvent être sollicités, en fonction de la nature des prêts contractés par l’emprunteur : le rachat de crédit locataire, lequel vise à regrouper plusieurs crédits à la consommation ; le rachat de crédit immobilier, qui réunit des crédits à la consommation ainsi que des crédits immobilier ; le rachat de crédit professionnel et enfin, le rachat de crédit par achat/vente à réméré.

Le rachat de crédit locataire : 

Dès lors que les emprunteurs sont locataires de leur résidence principale, ou bien lorsqu’ils sont logés par leur famille ou bien hébergés par leur employeur, on parle alors de rachat de crédit locataire. Ce type de rachat de crédit concerne l’ensemble des prêts à la consommation : crédits renouvelables, prêts personnels, prêts travaux, prêts pour l’achat d’un bien ou service, etc. Mais aussi les retards d’impôts, de loyers, les découverts bancaires, dettes familiales. Le rachat de crédit locataire peut également concerner certains crédits immobiliers affectés au remboursement de résidence secondaire ou autres investissements locatifs. 

Le rachat de crédit immobilier : 

Par définition, le rachat de crédit immobilier consiste à rassembler plusieurs prêts immobiliers en un seul. Le rachat de crédit immobilier peut toutefois concerner d’autres types de crédit comme les prêts à la consommation ou les crédits ayant servi à l’achat d’un véhicule, par exemple. Il est possible d’associer au rachat de crédit immobilier un montant dédié au financement d’un nouveau projet immobilier.

Le rachat de crédit professionnel : 

Cette opération permet de regrouper des crédits contractés dans le cadre professionnel. Elle s’adresse aussi bien aux artisans, qu’aux commerçants, gérants de société, professions libérales, mais aussi rentiers et SCI. Les différents emprunts tels que ceux ayant servi, par exemple, à l’achat de matériel pour l’activité, ainsi que les crédits contractés pour s’acquitter de dettes professionnelles peuvent être regroupés en un seul emprunt. 

Le rachat de crédit par achat/vente à réméré :

Également appelé “vente avec faculté de rachat”, ce type de rachat de crédit était déjà pratiqué au Moyen-Âge. Cette forme de vente à réméré s’adresse aux personnes endettées qui veulent éviter la saisie judiciaire de leur bien et sa vente aux enchères. Le réméré prend alors la forme d’un contrat de vente établi devant le notaire, qui garantit au vendeur la possibilité de pouvoir racheter par la suite son bien. Ce dernier peut alors continuer à occuper son logement en concluant avec l’acquéreur un contrat d’occupation des lieux et en lui versant des indemnités d’occupation. 

Réduisez vos factures grâce à nos conseils crédit
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.