Comment bien entretenir sa chaudière ?

La rédaction - publié le 06/09/2019 à 14:30

Qu'elle fonctionne au gaz, au fioul, au bois, au charbon ou qu'elle soit multicombustible, votre chaudière doit faire l’'objet d'un entretien annuel pour éviter tout risque d'intoxication au monoxyde de carbone ou d'accident.

En quoi consiste l'entretien de la chaudière ?

Entretenir sa chaudière, c’est bien sûr faire appel à un chauffagiste pour vérifier son bon fonctionnement, la nettoyer et la régler. Il s’agit d’une opération à faire au moins une fois par an et pendant laquelle le professionnel évalue le niveau de polluants atmosphériques émis par l’équipement. C’est également l’occasion de s’assurer qu’aucun dysfonctionnement ne met en danger votre sécurité. L’apport de conseils destinés à optimiser l’usage de l’appareil ainsi que vos consommations figure également dans cette expertise. En cas de besoin, il vous est possible de solliciter des services complémentaires comme le ramonage du conduit de cheminée ou les menues réparations. Une attestation est remise à l’issue de cet examen.Votre facture d’netretien est plus élevée que ce qui était convenu ? Exigez le remboursement du trop payé !

Rappel de la réglementation

Depuis la circulaire du 9 août 1978, la révision des appareils de chauffage est obligatoire. Le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 n’a fait que renforcer les termes de ces dispositions et souligne que l’entretien des chaudières de 4 à 400 kW doit être effectué au moins une fois tous les ans, et ce, par un professionnel. La réglementation en vigueur ne prévoit aucune sanction en cas de défaut d’entretien. Toutefois, lorsque le locataire quitte le logement sans avoir pris le soin d’entretenir la chaudière, le bailleur est autorisé à prélever le coût d’entretien sur le dépôt de garantie. De même, en cas de sinistre lié au fonctionnement de la chaudière, les assureurs réclament toujours la certification d’entretien avant de dédommager les victimes.

Est-il possible d'entretenir sa chaudière soi-même ?

La loi impose que l’entretien de la chaudière soit réalisé par un professionnel. Il ne faut pourtant pas attendre cette intervention pour nettoyer la chaudière. Certains gestes adoptés au quotidien vous permettent de la maintenir en bon état tout en réduisant sa consommation énergétique :

  • Quand vous êtes absent, veillez à mettre votre chaudière en position hors gel pendant l’hiver.
  • Ne laissez pas les fuites sans réparation. Appelez un spécialiste au plus tôt.
  • Quand vous utilisez votre chaudière, évitez de pousser la température à son niveau maximum.
  • Gardez la pression entre 1 à 1,5 bar.
  • Lorsque vous constatez une masse de poussière, brossez délicatement les ouvertures de ventilations et veillez à ne pas heurter les éléments fragiles du moteur.
  • Ne nettoyez jamais votre appareil en état de marche.

Quel est le coût d'entretien d'une chaudière ?

Le coût d’entretien d’une chaudière est très variable. Il n’existe pas de tarif légal : chaque professionnel est libre de fixer un prix. Le prestataire se base sur plusieurs critères comme la région où vous habitez, l’état de votre chaudière ou même la marque de votre équipement avant de vous donner un devis.

  • Si vous n’avez pas un contrat d’entretien annuel, comptez entre 100 à 160 € pour une simple révision. A cela, s’ajoute le TVA de 19.6 % si votre habitation a été achevée il y a deux ans. Cette taxe est réduite à 10 %, soit de 5.5 % si votre logement a été bâti depuis plus de deux ans.
  • Ce tarif est beaucoup moins onéreux pour ceux qui ont conclu un contrat d’entretien. En général, ce type de contrat prévoit un prix global qui comprend à la fois les frais de déplacement, la main d’œuvre, l’inspection de votre appareil de chauffe avec sa maintenance. L’entretien d’une chaudière à basse température oscille entre 80 à 130 €. Alors que l’entretien d’une chaudière à condensation, plus cher, peut atteindre les 140 à 190 euros TTC.

Votre facture d’netretien est plus élevée que ce qui était convenu ? Exigez le remboursement du trop payé !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils énergie
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.