Comment éviter les déperditions de chaleur ?

Florian Billaud - publié le 06/09/2019 à 14:30

Le chauffage représente la majeure partie de la consommation énergétique des ménages. Pour éviter de perdre de l’argent et de surconsommer inutilement, il est important de veiller à bien isoler son logement, et ainsi se préserver des fuites de chaleur vers l’extérieur.

Isolez vos fenêtres

Les fenêtres, du fait de leur contact direct avec l’extérieur, doivent être suffisamment isolantes pour éviter les déperditions de chaleur. Si votre logement possède de vieilles fenêtres avec encadrements en bois, il est peut-être judicieux de penser à les rénover avec des matériaux comme le PVC.Si vous ne souhaitez pas entreprendre de travaux, vous pouvez également calfeutrer les bordures de vos fenêtres. Cette technique permet de limiter les pertes de chaleur et l’entrée de courants d’air froid. Pour isoler vos fenêtres, vous pouvez utiliser des bandes d’isolation à poser sur le contour de vos ouvertures. Ces protections se trouvent en commerce sous forme de joint en rouleau ou de mousse expansive en bombe aérosol.

Surveillez les sous-sols et la toiture

Si votre maison possède un sous-sol (cave, buanderie, etc.), faites attention de bien isoler la séparation entre le rez-de-chaussée et le sous-sol, souvent moins chauffé, voire pas chauffé du tout. Ceci évitera les déperditions de chaleur et une éventuelle humidité qui pourrait remonter dans les étages.Il en va de même pour les pièces sous les combles. Vérifiez qu’il n’y ait pas de trace d’humidité : cela pourrait signifier que votre toiture présente un problème d’étanchéité, qui refroidirait la pièce. La toiture est aussi à surveiller chaque hiver, surtout dans les régions où il neige fréquemment. Si vous envisagez des travaux, pensez à la faire isoler grâce à des matériaux adaptés (laine minérale, etc.).Bon à savoir : optimisez la circulation de la chaleur entre les piècesCertaines pièces de la maison sont moins chauffées que d’autres. Ainsi, il est important de surveiller l’isolation entre les pièces les plus chaudes (salon, salle à manger) et celles qui le sont moins (comme les chambres) en maintenant les portes fermées. Cela évitera les transferts de chaleur inutiles.

Calfeutrez votre porte d'entrée

Tout comme pour les fenêtres, que votre porte donne sur un palier ou directement sur la rue, il est important de vérifier qu’elle soit isolante et qu’aucun courant d’air ne passe en dessous ou sur les côtés. Pour calfeutrer un bas de porte, vous pouvez positionner un boudin de porte en mousse et en tissu, ou y accoler un joint spécifique.De même, si votre porte d’entrée possède une fente pour la boite aux lettres, vous pouvez installer un balai d’étanchéité qui empêchera l’air de rentrer, même si le volet pour le courrier est relevé. Enfin, si votre porte comporte une partie en vitrage, vérifiez les joints et le mastic, et n’hésitez pas à l’équiper d’un double vitrage si ce n’est pas encore le cas, ce dernier étant bien plus isolant qu’un vitrage simple.

Installez vos radiateurs au bon endroit

Pour éviter les pertes de température, les sources de chaleur (poêle, radiateurs, etc.) doivent être placées de manière stratégique. Évitez de brancher vos radiateurs électriques dans des renfoncements, des coins de pièces ou des couloirs, et ne placez rien devant qui empêcherait l’air de circuler.De même, vérifiez que les murs et parois sur lesquels vos chauffages au gaz sont installés sont bien isolés. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez y ajouter des panneaux isolants pour éviter que la chaleur qu’ils diffusent ne soit gaspillée.Grâce à ces quelques conseils, vous savez désormais comment éviter les déperditions de chaleur et isoler votre logement pour ne pas surconsommer !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils énergie
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.