Électricité : les bons plans pour faire des économies sur votre facture

Mustapha Azzouz - publié le 04/10/2019 à 11:00

En 10 ans, les prix de l’électricité ont augmenté de 43,6 % selon une étude de l’Insee sur « les dépenses des Français en électricité depuis 1960 ». La facture pèse de plus en plus lourd dans le budget des Français. Voyons comment compenser cette hausse régulière par quelques petits gestes quotidiens ou investissements qui, à moyen ou long terme, seront complètement gagnants !

Entretien et utilisation maligne de votre chauffe-eau

Vous l’avez certainement déjà remarqué sur votre bouilloire, quand elle est entartrée, elle met beaucoup plus de temps à chauffer. Il en va de même avec votre chauffe-eau. Donc, un chauffe-eau entartré consomme beaucoup plus d’électricité qu’un modèle neuf. Faites-le nettoyer de temps en temps, vous optimiserez ainsi son fonctionnement et il durera plus longtemps.

D’autre part, vous n’êtes pas sans savoir que la douche consomme 3 à 4 fois moins d’eau qu’un bain. 40 à 60 litres d’eau pour une douche contre 120 à 200 litres pour un seul bain ! Si la première économie qui saute aux yeux devant ces chiffres s’effectue sur la facture d’eau, la douche n’est pas sans incidence positive sur celle d’électricité. En consommant moins d’eau chaude, vous sollicitez moins votre chauffe-eau électrique qui fait partie des équipements particulièrement énergivores de la maison. En outre, ne réglez pas sa température de chauffe au-delà de 55 à 60°, cela ne sert à rien ! Bien sûr, si vous avez choisi une option Heures creuses, assurez-vous que celui-ci ne s’enclenche que dans la plage horaire à tarif avantageux. Si vous n’êtes pas au tarif « Heures creuses », vous pouvez tout de même repérer les horaires auxquels vous utilisez l’eau et faire fonctionner le chauffe-eau en conséquence. En effet, s’il n’y a personne à la maison entre 8 h 30 et 16 h 30 par exemple, il est inutile de le faire chauffer toute la journée, alors que 2 h suffisent.

Bon à savoir : pour les petits logements, pensez au chauffe-eau électrique instantané

Il chauffe l’eau et consomme de l’électricité uniquement quand vous ouvrez le robinet. Cela vous permettra de faire des économies substantielles par rapport à un chauffe-eau classique qui maintient la température de l’eau de façon constante. Mais attention, cette installation n’est pas destinée aux familles nombreuses et aux grandes maisons.

Éclairage : passez à la technologie led !

Depuis 2009, les lampes fluocompactes remplacent les ampoules à incandescence, particulièrement énergivores. Ces lampes, qui consomment 4 à 5 fois moins d’énergie, ont malheureusement de nombreux inconvénients, dont celui de contenir du mercure difficilement recyclable. La technologie led, qui n’a cessé de progresser ces dernières années, offre une nouvelle solution beaucoup plus intéressante : leur prix diminue, leur durée de vie est extrêmement longue (jusqu’à 12 ans) et leur consommation est très basse ! Ce choix judicieux ne doit pas pour autant vous interdire d’éteindre une pièce en la quittant.

À noter : une lampe led de plus de 800 lumens (équivalent de 60 W) consomme entre 9 et 12 watts, et une lampe de 400 lumens nécessite environ 6 watts.

Bon à savoir : vous pouvez bénéficier d’ampoules gratuites ou à très bas prix (1 €)

En effet, dans le cadre de la Loi de Transition Énergétique, une opération financée par le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) créé par le ministère de l’Environnement permet d’obtenir un pack de 10 ampoules LED à 0 € selon vos revenus. Pour savoir si vous y êtes éligible, il vous suffit de vous connecter au site mesampoulesgratuites.fr entre autres.

Attention aux températures excessives et aux vieux convecteurs

Inutile de chauffer la maison lorsque vous n’y êtes pas ! Réglez vos thermostats en fonction de vos horaires et n’ayez pas la main lourde ! 19 °C dans la pièce à vivre et 16 °C dans les chambres sont suffisants, et même recommandés sur le plan physiologique. Pour vous aider dans cette démarche, n’hésitez pas à installer un thermostat connecté pour piloter le chauffage de toute la maison en temps réel. Peu importe les imprévus, le chauffage sera systématiquement à la bonne température. 

Si vos radiateurs sont hors d’âge, il est plus que judicieux d’en changer ! La technologie a évolué et les radiateurs à inertie ou à accumulation offrent de belles performances, un vrai gain de confort et de réelles économies d’électricité.

Cuisinez malin !

En cuisine, choisissez toujours le bon récipient de cuisson ! Inutile de prendre la plus grande des casseroles si vous voulez simplement vous faire une tasse de thé ! Pensez à couvrir celle-ci : le couvercle retient la chaleur et donc économise du temps et l’électricité de votre plaque de cuisson. Il en est de même pour le four. Si vous êtes célibataire, inutile d’utiliser votre four principal pour réchauffer votre plat à emporter. Songez à vous doter d’un petit four d’appoint qui fera très bien l’affaire.

Sachez choisir et utiliser votre électroménager

Aujourd’hui, tous les appareils électriques sont pourvus d’une étiquette mentionnant leur classe énergétique, les plus économes sont ceux classés dans la catégorie A à A+++. Privilégiez ces appareils économes et si possible programmables, surtout si vous possédez l’option Heures creuses. Vous pouvez aussi équiper les prises de votre lave-linge, sèche-linge et lave-vaisselle d’un programmateur réglé pour qu’ils se déclenchent en heures creuses. Ils se trouvent pour moins de 10 € dans toutes les enseignes de bricolage.

Oubliez le mode veille

Lorsque vous ne regardez pas la télévision ou ne travaillez pas sur votre ordinateur, éteignez-les complètement : les petites lumières rouges qui prolifèrent aujourd’hui dans les maisons dévorent des watts de manière totalement inutile.

Pensez au soleil

Il vous suffit parfois pour éclairer une pièce de tirer un rideau, pour chauffer la maison d’ouvrir les volets côté sud, et pour faire sécher le linge de l’étendre dehors... Sachez profiter des bienfaits de la nature, ils sont gratuits ! Et si aérer la maison est indispensable, pensez à le faire plutôt aux heures les plus chaudes en hiver. Cela fera toujours un peu moins tomber la température dans la maison, et vous évitera d’avoir à booster le chauffage après avoir refermé.

S’il n’y a pas de recette miracle pour économiser de l’électricité, une foule de petits gestes peuvent vous permettre d’alléger considérablement votre facture. Faites le test durant un trimestre, vous verrez, ce n’est pas bien difficile !

Tous les guides electricité & gaz
Réduisez vos factures grâce à nos conseils énergie
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.