Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?

Florian Billaud - publié le 30/07/2019 à 20:00

Instauré en 2006, le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) fait partie des diagnostics obligatoires à la vente d’une maison et dans le cadre d’une location. En effet, l’acheteur ou le locataire doit être informé clairement de la consommation d’énergie du bien. C’est d’ailleurs devenu un point important pour les futurs propriétaires, qui n’hésitent pas à négocier le prix d’un bien dont le DPE met en avant des faiblesses.

Qu’est-ce que le DPE ?

Le DPE est un diagnostic thermique qui analyse tous les postes de consommation d’énergie d’une habitation, dont le chauffage, la climatisation et l’eau chaude sanitaire. Depuis le 1er janvier 2018, il est devenu obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier et pour la signature d’un bail locatif.

Le diagnostic de performance énergétique est établi en 3 étapes successives :

  1. Description du local ou logement : matériaux, orientation, murs, fenêtres, surface, etc., ainsi que les équipements de chauffage, de refroidissement, de ventilation et la production d’eau chaude sanitaire.
  2. Détermination de la quantité d’énergie consommée et de l’émission de gaz à effet de serre, soit sur la base de factures, soit d’après une estimation pour une utilisation standard du logement.
  3. Recommandations d’amélioration énergétique.

Le DPE donne donc des indications précises sur la consommation de chauffage et d’énergie en général, mais surtout sur l’émission de gaz à effet de serre. Il est réalisé de façon à responsabiliser le propriétaire et l’inciter à réagir pour limiter son impact environnemental. Il donne lieu à quatre documents :

  • Le premier traite de l’aménagement et de l’équipement du logement.
  • Le second se présente sous la forme d’une étiquette de consommation qui classe le logement de A à G selon sa consommation.
  • Le troisième est une étiquette climat qui classe le local en fonction de son taux d’émission de CO2.
  • Le quatrième document récapitule les informations et propose des pistes d’amélioration.

Une habitation est susceptible de se dégrader avec le temps. C’est pourquoi le DPE est valable pour une durée de 10 ans.

Qui paie le DPE ?

Dans une habitation déjà existante, qu’elle soit louée ou non, c’est toujours le propriétaire qui doit payer le DPE. Ainsi, celui-ci sera à vos frais, que vous décidiez de vendre ou de louer votre logement. Il s’agit d’une démarche obligatoire qui doit nécessairement être effectuée au moment de la mise en vente ou avant la signature du bail.

En revanche, pour une construction, c’est le maître d’ouvrage qui doit payer le diagnostic « DPE neuf ».

Notez que le diagnostic doit obligatoirement être réalisé par un organisme accrédité COFRAC (Comité Français d’Accréditation). D’autre part, pour garantir l’impartialité, le diagnostiqueur ne doit avoir aucun rapport avec le propriétaire.

Les critères qui rentrent en compte pour le prix d’un DPE

Les tarifs n’étant pas réglementés, le prix du DPE dépend des coûts pratiqués par la société de diagnostic. Pour calculer son tarif, la société tient compte de plusieurs paramètres : type de bien (maison ou appartement) et surface en nombre de pièces.

Type de DPE

Type de transaction

Type de bien

S’appuie sur

6,1

Vente

Maison particulière ou appartement construits après 1948 et disposant d’un chauffage individuel.

Caractéristiques thermiques du logement via une méthode de calcul dite « 3CL ».

6.A

Location

6,2

Vente

Maison particulière ou appartement construit avant 1948, et tous les logements disposant d’un chauffage collectif.

Caractéristiques thermiques du logement et sur les factures d’énergie (chauffage et eau chaude sanitaire) des 3 dernières années.

6.B

Location

6,3

Vente

Commerces et locaux professionnels chauffés.

Caractéristiques thermiques du local et sur les factures d’énergie (chauffage et eau chaude sanitaire) des 3 dernières années.

6.C

Location

Pour les DPE 6.2, 6. B, 6,3 et 6. C, en l’absence des factures d’énergie, ils sont établis sans calcul thermique ni indexation de A à G. C’est ce que l’on appelle le « DPE vierge ».

Prix moyen d’un DPE selon la nature et la surface

Après le type de DPE, ce qui va déterminer le prix du diagnostic, c’est donc le type de bien et sa superficie. Voici des fourchettes de tarifs pratiqués en fonction de ces caractéristiques :

  • Pour un studio le prix moyen est compris entre 80 et 110 € ;
  • Pour un appartement de 2 pièces, le prix est en moyenne entre 100 € et 150 € ;
  • Pour un appartement de 4 pièces, le prix moyen est de 100 € à 130 € ;
  • Pour une maison de 3 pièces, le DPE coûte en moyenne entre 110 € et 150 € ;
  • Pour une maison de 5 pièces, le coût moyen est de 120 € à 160 €.

En outre, il faudra éventuellement ajouter des frais de déplacement pour le technicien. Attention à ce point, car si le technicien doit se déplacer plusieurs fois, vous devrez multiplier ces frais.

Quelles aides pour financer le DPE ?

Le propriétaire, qui décide de faire réaliser un DPE avant une rénovation de sa résidence principale pour s’informer des possibilités qui lui sont offertes afin de rendre son logement moins énergivore, peut prétendre à un Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) de 30 %.

Le CITE est accordé à condition que le DPE ne soit pas à caractère obligatoire. D’autre part, le diagnostic doit être réalisé par un professionnel agréé sur un bâtiment ou une maison individuelle achevés depuis plus de deux ans.

En ce qui concerne le taux de TVA applicable, le DPE est considéré comme une prestation de services et est soumis à ce titre à une TVA de 20 %.

Quel que soit son coût, le DPE est indispensable pour réaliser la vente ou la mise en location de votre bien. Pour éviter de le payer trop cher, il ne vous reste plus qu’à bien choisir la société qui s’en occupera. Pour cela, n’hésitez pas à demander des devis.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils énergie
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.