Isolation : quel isolant choisir ?

La rédaction - publié le 04/03/2020 à 09:15

Une bonne isolation permet de réduire votre facture d'énergie tout en vous permettant de bénéficier d'un grand confort en toutes saisons. Il existe différents types d'isolants, voici un petit guide pour vous aider à faire le meilleur choix.

Quels sont les critères à retenir ?

Qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une nouvelle construction, il est important de connaitre les critères essentiels pour choisir le matériau destiné à isoler sa maison. Les paramètres à prendre en compte sont essentiellement :

  • La résistance thermique qui permet de mesurer la performance thermique d’un isolant. Elle est désignée par la lettre R. Il suffit de lire sa valeur sur l’étiquette du produit. Sachez que plus celle-ci est élevée, plus l’isolant est efficace du point de vue thermique. Elle dépend toutefois de l’épaisseur de l’isolant et de sa conductivité thermique ?.

Bon à savoir : Pour une épaisseur identique, l’isolant ayant la conductivité thermique la plus faible est le plus efficace.

  • La facilité de pose : la plupart du temps, un isolant facile à poser permet d’éviter les ponts thermiques, c’est-à-dire les endroits où la chaleur est susceptible de s’échapper.
  • Le déphasage thermique : la chaleur accumulée pendant la journée n’est restituée dans la maison qu’à partir du soir, ce qui est très utile en été et évite l’utilisation de climatiseur pour rafraichir la température à l’intérieur.
  • D’autres critères peuvent également être pris en compte, comme l’inflammabilité, la régulation hygrométrique qui est la capacité de l’isolant à absorber la vapeur d’eau pour la restituer ultérieurement dans la maison afin d’humidifier l’air ambiant, la performance phonique pour améliorer le confort des occupants de l’habitation, la longévité ou encore la nocivité.

Les différents types d'isolants

Les isolants peuvent être divisés en deux catégories, à savoir les isolants naturels et les isolants minéraux.

  • C’est l’ouate de cellulose qui détient la plus basse conductivité thermique dans la classe des isolats naturels. Elle possède en effet un ? compris entre 0,035 et 0,042 W/m.K. Ininflammable, elle est en outre assez bon marché, ce qui permet de réduire les dépenses.
  • Avec un ? qui varie de 0,032 à 0,049 W/m.K, le liège expansé constitue également un bon choix pour bien isoler sa maison. Recyclable, il a une longue durée de vie tout en offrant une excellente isolation phonique.
  • De même, la laine de chanvre, la laine de mouton, les fibres et les laines de bois, ou encore le métisse représentent des alternatives intéressantes pour obtenir une meilleure isolation thermique.
  • En ce qui concerne les isolants minéraux, la palme revient à la laine de verre avec un ? qui oscille entre 0,032 et 0,056 W/m.K. Très légère, elle est assez bon marché et ne nuit pas à votre santé.
  • Avec un ? de 0,033 à 0,0042 W/m.K, la laine de roche constitue une solution de rechange et elle est en outre disponible en panneau rigide, en soufflage et en rouleau afin de satisfaire à toutes les exigences.
  • Pour obtenir une bonne isolation, vous pouvez également opter pour la mousse de polyuréthane qui possède un ? qui varie entre 0,021 et 0,035 W/m.K. Elle résiste bien à l’humidité, mais ne dure pas longtemps.

• De même, le polyuréthane est déconseillé pour un usage intérieur, car il dégage une fumée toxique en cas d’incendie et offre une isolation phonique médiocre, même s’il présente un excellent ? de 0,023 à 0,027 W/ m.K.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils énergie
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.