Coronavirus : les œufs pris d'assaut dans les supermarchés

Nicolas Boutin - publié le 25/03/2020 à 14:00

Pâques n’a pas encore sonné, que la chasse aux œufs a déjà commencé dans les supermarchés. Dans les rayons, ces produits sont pris d’assaut par les consommateurs, en plein confinement.

œufs
Les commandes de la grande distribution ont augmenté de plus de 60% depuis deux semaines.

Une explosion des commandes

Aux premiers jours du confinement, les clients des supermarchés se jetaient plus particulièrement sur les produits non-périssables, tels que les pâtes, le riz ou encore la farine. Mais depuis quelques jours, ce sont les œufs qui garnissent particulièrement les chariots.

Le Comité national pour la promotion de l’œuf (CNPO) révèle que les commandes passées par la grande distribution dans les deux dernières semaines ont augmenté de plus de 60%. Selon le secrétaire général de cette fédération des professionnels de la filière, la croissance des achats d’œufs devrait se stabiliser autour de +15 à +20%.

Pas de risque de pénurie

Mais pas de panique, selon les professionnels, cette ruée ne devrait pas générer de pénurie. La Fédération du commerce et de la distribution n’a pas relevé de pénurie parmi les enseignes qu’elle représente. Les magasins sont réapprovisionnés au fur et à mesure, comme c’est le cas pour les pâtes, indique-t-elle.

Cet engouement s’explique par leur utilisation dans de nombreuses recettes mais aussi parce qu’ils peuvent se consommer seul et de différentes manières. Autre raison, l’œuf représente la protéine animale la moins chère du marché, avec 127 grammes de protéines au kilo. Enfin, sa durée de consommation est bien supérieure à celle des viandes ou du poisson, avec une moyenne de 28 jours après la date de ponte.

À lire aussi 6 recettes économiques : les pâtes à toutes les sauces

Réduisez vos factures grâce à nos conseils grande consommation
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.